Un coin d’azur pour deux


Un coin d'azur pour deux d'Emma Sternberg

Auteur : Emma Sternberg
Éditeur : Edition L'archipel
Traducteur: Jean-Marie Argelès
Genre : Romance/Contemporain
Nombre de pages : 400 pages

« Un été à Capri ? Recrute assistante pour travaux de documentation et de lecture. » Lorsqu’elle tombe sur cette annonce, Isa saute sur l’occasion. Qu’a-t-elle a perdre ? Alex l’a quittée et son nouveau job lui fait amèrement regretter la librairie ou elle travaillait. À son arrivée en Italie, Isa découvre qu’elle a été engagée par la célèbre romancière Mitzi Hauptmann qui, a plus de 70 ans, a besoin d’aide pour rédiger ses mémoires. En écoutant Mitzi lui raconter sa vie dans sa superbe villa surplombant l’azur, la jeune femme comprend bien vite qu’elle est hantée par un regret. Il y a bien longtemps, elle a laissé filer l’amour de sa vie. Et s’il n’était pas trop tard ?

Mon avis

Un coin d'azur pour deux est un roman contemporain, possédant une romance qui sentait bon l'été. C'est pour cela que j'ai eu envie d'attendre mes vacances pour lire ce livre. Il promettait légèreté et dépaysement.
Cette lecture nous compte l'histoire d'Isa, ancienne libraire berlinoise, en plein chagrin d'amour, qui va accepter un poste d'assistance auprès d'une écrivaine (Mitzi Haupmann). Cette dernière cherche à mettre sur papier ses mémoires. Cette histoire est une rencontre inter-générationnelle qui va nous faire découvrir le destin de deux femmes avec leurs doutes, leurs tristesses et leurs réussites.

~

J'ai énormément apprécié ce roman pour le décor dans lequel il nous situait: un bout de paysage de l'Allemagne berlinoise, un immense bol de Capri et d'Italie. J'ai vraiment eu l'impression à la lecture d'avoir les pieds dans la mer Tyrrhenienne (au niveau de la baie de Naples). J'ai senti le soleil sur ma peau en tournant ces pages, et cette lecture m'a donné très envie de goûter un "spremuta". J'aurais presque pu entendre l'accent italien. Mais n'en ajoutons pas plus.  C'était juste pour vous dire que "Un coin d'azur pour deux" est un dépaysement garanti.

~

Côté personnage, j'ai découvert deux femmes diamétralement opposées. Isa et Mitzi sont réalistes et on s'attache très vite à elles et à leurs vécus. J'ai adoré découvrir la vie de l'écrivaine au travers de ces propres souvenirs, qu'elle essaie de transcrire sur papier.
Je me suis tout de suite pris d'affection pour Isa et de ses problématiques autour de sa fertilité. La mélancolie, la tristesse, et le manque de confiance entoure ce personnage qui vient de se séparer de son compagnon de longue date.
Cependant, j'ai trouvé que les sentiments et les doutes d'Isa traînaient un peu en longueur. J'aurais aimé qu'elle arrive à dépasser ses problèmes plus rapidement. Cela m'a un peu lassé sur la fin de tourner autour des mêmes problématiques.

~

La romance est bien sur présente dans ce roman. Au début, j'ai trouvé qu'elle était trop rapide et peu crédible. Il n'y a pas eu de phase d'adaptation, l’héroïne commençait déjà à faire des plans sur la comète du côté de ses sentiments. Je n'ai pas été entièrement convaincu.
Concernant les événements et le fil narratif, ils se lisent bien. Il pimente la lecture mais l'ensemble est un peu trop convenu. L'auteur nous offre une jolie "happy-end" et c'est ce que j'attendais mais j'aurais aimé avoir de la nuance. Et le peu qui transparaisse ne m'ont malheureusement pas surprise.

~

Du côté de l'écriture, j'ai énormément apprécié celle d'Emma Sternberg. Les descriptions m'ont fait voyager. Le style est simple sans donner dans la facilité. C'est appréciable.

En Bref,

"Un coin d'azur pour deux" aurait pu être ma lecture feel-good de l'été, et il l'est sur bien des aspects. Il nous transporte à Capri et nous donne envie de soleil. Cependant, la construction des personnages et la mélancolie qu'elles laissaient transparaître à un peu terni cette lecture (que je voulais pétillante). Ce roman m'a donc fait passer un bon moment au bord de la piscine mais il n'a pas entièrement répondu à mes attentes. Et je pense, qu'il ne me laissera pas un souvenir impérissable. C'est bien dommage. 

11/20

Chronique des copines blogueuses: Myarosa, Mon jardin littéraire
Un coin d’azur pour deux

3 commentaires sur “Un coin d’azur pour deux

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :