Alfie Bloom et la sorcière de l’île du démon


Auteur : Gabrielle Kent
Éditeur : Michel Lafon
Genre : Jeunesse/ Fantastique
Série : Alfie Bloom
Tome : 3
Nombre de pages : 277 pages

Il est grand temps pour Alfie Bloom de voyager dans le passé pour débuter son apprentissage auprès d'Orin Hopcraft, le dernier des grands druides. Car la magie qu'il a en lui, plus indomptable que jamais, peut l’entraîner à tout instant vers son côté obscur... Mais alors que le garçon commence à peine son entraînement, une étrange créature de ténèbres attaque ses proches et plonge Orin dans un coma profond. Pour sauver ses amis, Alfie doit à tout prix trouver la seule personne à même de l'aider: la sorcière de l'île du Démon.

Mon avis

 
 Alfie Bloom et la sorcière de l'île du démon est le 3ème et dernier tome d'une série fantastique jeunesse. Dans cette série, on y suit les aventures d'Alfie Bloom, un jeune garçon qui a hérité d'un château à Hexbridge et de pouvoirs druidiques. Avec sa bande de copains, Alfie va devoir faire face à de nombreux problèmes en lien avec ses pouvoirs. 
 
J'avais beaucoup apprécié les deux premiers volets de la série, et j'avais hâte de découvrir le clap de fin de cette histoire. Cette saga de roman est assez caractéristique des romans jeunesses.  Elle possède un schéma narratif assez conventionnel. Nos héros sont confrontés au fil des tomes à des événements indésirables (souvent provoqués par un grand méchant qu'il faut mettre hors d'état de nuire à la fin). 
 
Ce troisième volet possède un fond un peu différente car la première partie du récit se concentre sur l'apprentissage de la maîtrise des pouvoirs d'Alfie. Cela donne une dynamique un peu moins haletante que dans les précédents livres. Cependant, elle est propice à la découverte et à l'élargissement de l'univers car nos protagonistes changent d'époques. 
 
Ce tome est d'ailleurs axé sur la nouveauté même du côté de l'écriture. Certains passages se concentre sur les pensées de la créature des ténèbres, ce qui donne une avance au lecteur sur l'intrigue. C'est agréable. 
 
Alfie Bloom est une série d'aventures et de magie qui prônent des valeurs d'entraide, d'amitié et de confiance en soi qui pour ma part font plaisir à voir dans la littérature jeunesse. Ici pas de héros imbu de sa personne. Le jeune Alfie est attachant et son inquiétude principale ("Suis-je vraiment à la hauteur des pouvoirs qu'on m'a transmis?") est touchante. L'auteur ne passe pas sous silence ses défauts, et le montre comme un vrai petit garçon. 
 
L'écriture de Gabrielle Kent est agréable et comme parfaitement au public visé. Fluide, et efficace, sans être trop infantilisant pour son lecteur. C'est appréciable. 
 

En Bref,

 Alfie Bloom et la sorcière de l'île du démon est une jolie conclusion d'une série jeunesse et fantastique. Au travers des aventures de nos héros, on découvre une mythologique magique propre à l'autrice, des jolies pour les plus jeunes et un brin d'humour anglais. Je recommande fortement cette série aux amateurs de littérature jeunesse. C'est une jolie pépite. 
15/20
 
L'avis de mes copines de lectures: Histoire du soir 
 
 
Alfie Bloom et la sorcière de l’île du démon

5 commentaires sur “Alfie Bloom et la sorcière de l’île du démon

  1. Cette série a l’air sympa. D’autant plus qu’elle s’arrête à 3 tomes et que j’ai un peu de mal avec les séries jeunesse qui s’éternisent!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :