Le secret de l’inventeur T3: Le Pari du Traître


Auteur : Andrea Cremer
Traducteur: Mathilde Tamae-Bouhon
Éditeur : Lumen
Genres : Steampunk/ Uchronie/ Young-Adult
Série : Le secret de l'inventeur
Tome : 3
Nombre de pages : 378 pages

Imaginez un monde où l'Empire brittanique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux Etats-Unies d'Amérique... Enfants de la Résistance, Charlotte, seize ans, ne rêve que d'une chose: prendre part au combat, comme ses parents avant elle, et mettre fin à la domination implacable de l'Empire. Pourtant quand sonne enfin l'heure pour elle de faire ses preuves et de rejoindre sa mère dans la lutte, son monde bascule... et emporte avec lui toutes ses certitudes. Car les rebelles qui n'hésitent pas à sacrifier des vies au nom de la cause, semblent attendre le même dévouement de la part de leurs nouvelles recrues. Or le prix a payé est décidément trop lourd pour Charlotte. Mise au pied du mur, elle choisit de protéger ceux qu'elle aime et de prendre la suite.

Mon avis

Le pari du traître est le 3ème et dernier tome d'une série uchronique et steampunk paru chez Lumen. J'avais adoré l'univers et les personnages mis en place dans les deux précédents tomes. C'est donc avec grand enthousiasme et une petite pointe d'appréhension que j'ai attaqué ma lecture en compagnie d'Elyza.

L'appréhension, on en a toujours quand on clôture une série. Peur de quitter l'univers. Peur de ne pas avoir toutes les réponses. Peur que ce dernier tome soit moins bon que les autres. Mais mes doutes se sont vite envolés. Le pari du traite offre une parfaite conclusion à la série qui m'aura émerveillé et fait rêver dans un univers tout en rouages, inventions et magie vaudou.

Ce troisième tome approfondit un autre pan de l'univers proposé par Andrea Cremer légèrement évoqué dans la mise en place de l'univers: l'uchronie. Les deux premiers volets regorgeaient d'inventions mécaniques toutes plus ou moins fabuleuses qui plaçait le récit dans un ton majoritairement steampunk. Le pari du traite est moins centré sur cet aspect là, et remet l'uchronie au goût du jour. Les combats se mêlent et les intrigues politiques prennent de plus en plus de place. Pour ma part, j'ai tout simplement adoré!

Au cours de ce roman, l'auteur nous apporte toutes les réponses aux questions soulevées précédemment: que ce soit sur l'univers, l'intrigue ou les personnages.

Ces derniers ont d'ailleurs eu une jolie évolution. Cela m'a énormément plu. Ils prennent en maturité et affrontent leur destin chacun avec bravoure. C'est un des points forts de cette série et c'est pour cela qu'elle reste particulièrement plaisante à suivre. Andrea Creamer a créée des personnages charismatiques. Sans être trop caricaturaux, j'ai pu facilement m'identifier à l'un d'entre eux.

J'ai vraiment adoré Charlotte d'ailleurs, le protagoniste principal. C'est une héroïne courageuse qui prend des décisions difficiles pour son jeune âge. Elle reste tout le long de la trilogie fidèle à ses convictions. Je me suis battue avec elle; j'ai respiré au rythme de ces combats. Charlotte est un vrai modèle pour qu'une adolescente puisse s'identifier. Certains personnages secondaires sont aussi de jolis modèles féminins, comme Piplo ou Linet.

Un autre bon point de cette série est une parité des sexes au sein des personnages. Ce qui assez rare dans la littéraire Y-A pour être soulevée. Les rôles féminins sont aussi important voire même plus que les rôles masculins dans cette série. 

Si je devais donner un point négatif a ce tome, c'est que le gros mystère de ce roman est dévoilé dès le premier chapitre, quasiment ouvertement. Ce qui forcément rend le déroulé du roman un peu moins prenant. C'est dommage.

La plume d'Andrea Creamer est un vrai régal. Fluide, elle permet avec des phrases descriptives concises de visualiser facilement son univers et l'histoire.

En Bref

Le Pari de l'inventeur clôt à merveille cette série. Le Secret de l'inventeur est une très jolie surprise littéraire Young-Adult. C'est une saga maîtrisée qui vous plonge au sein d'un univers steampunk et uchronique. Je recommande chaudement cette série à tous les amoureux d'imaginaires et de romans adolescents.

15/20

Une bonne lecture

Les avis des autres: Elyza

 
Le secret de l’inventeur T3: Le Pari du Traître

6 commentaires sur “Le secret de l’inventeur T3: Le Pari du Traître

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :