Tu as promis que tu vivrais pour moi


Auteur : Carène Ponte
Éditeur : Michel Lafon
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 362 pages

Quand on a trente ans, on n'est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C'est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse: vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte. Mais par où commencer? Lâcher son travail de serveuse? Rompre avec Germain? Certes, il est comptable et pour des chaussons, mais il est gentil. Lorsque Molly reçoit quelques jours après l'enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que son engagement va l'entraîner bien plus loin que ce qu'elle l'imaginait...

Mon avis

 
Tu as promis que tu vivrais pour moi est le second tome de Carène Ponte publié aux éditions Michel Lafon. Son précédent roman Un merci de trop avait fait pas mal de bruit à sa sortie. J'étais donc curieuse de me faire mon propre avis sur l'auteur et de lire un de ses romans. La sortie de "Tu as promis que tu vivrais pour moi" tombait à pic, d'autant qu'on le vendait comme un bon roman feel-good.
 
Dans cette histoire, on y suit Molly une trentenaire qui vient tout juste de perdre sa meilleure amie Marie à cause d'une maladie incurable. Notre héroïne est donc dévastée (En même temps, qui ne le serait pas?) Au moment de mourir, cette dernière fait promettre à Molly de vivre pour elle. Quelques jours après son enterrement, la jeune femme reçoit un mystérieux paquet contenant 12 lettres afin qu'elle puisse enfin profiter de sa vie pleinement.
 
Tu as promis que tu vivrais pour moi est sans contexte un roman feel-good à la sauce "Ps I love you" ¹ et on peut dire qu'il a parfaitement fonctionné sur moi. J'ai A-D-O-R-E cette lecture.
 
Pourtant vous le savez déjà avec ma chronique de "La petite herboristerie de Montmartre", les romans à visée feel-good débutant par la perte d'un proche me laisse véritablement perplexe. J'ai énormément de mal à associé le processus de deuil avec la capacité  d'un héros à croquer la vie à pleine dent.  A mes yeux, un roman feel-good est une lecture qui me fait du bien et qui me donne du baume au cœur. Et ce roman a parfaitement bien rempli ces deux critères. Il a été l'équivalent d'un fondant au chocolat pour moi. Ce genre de plaisir simple qu'on savoure et qu'on redemande encore et encore.
 
Une des qualités principales de "Tu as promis que tu vivrais pour moi" est l'humour. Pour moi, l'humour devrait être intégré dans n'importe quelle lecture dite feel-good. Vous allez vous dire que c'est étrange de faire de l'humour en lien avec le deuil? Pourtant Carène Ponte y arrive à la perfection. Ce n'est d'ailleurs ni lourd, ni morbide, et j’admire le talent de l'autrice pour avoir rendu un livre au sujet si difficile être si léger à lire. 
 
Au travers des lettres laissés par Marie, Molly va peu à peu sortir de sa zone de confort et remettre en question sa vie actuelle. C'est donc un véritable parcours de vie qu'elle entreprend. Dans le mode de la quête d'identité, Carène Ponte nous fait comprendre qu'il n'est jamais trop tard pour changer les choses et reprendre nos rêves. Une jolie leçon de vie qui s'intègre parfaitement à la thématique de ce roman.
 
L'amitié est un des éléments centrales de ce roman. Que ce soit au travers du lien spécial que possède Marie & Molly (proche de la fraternité) ou au travers de son amitié avec Viviane plus turbulente, Carène Ponte nous décrit des moments de vie et de complicités qui font du bien à lire.
 
Les personnages sont d'ailleurs bien construit avec leurs faiblesses et leurs doutes. J'ai apprécié ces caractères haut en couleurs et pleins d'entrains, qui donne envie de les avoir dans notre quotidien pour l'embellir. Malgré un roman court, l'auteur crée des relations sociales et des tableaux psychologiques très réels. J'ai eu mon petit coup de cœur pour le personnage de Lou qui m'a véritablement touché.
 
Alors oui, le point de départ du roman n'est pas des plus innovants. Certains passages font un peu édulcorés et le gros twist de fin peut facilement être deviné. (Même si j'avoue ne pas l'avoir vu venir: je suis pour ma part bon public). Mais un peu comme quand on regarde un "romcom", (film de comédie romantique) , on ferme les yeux sur ses petits défauts et on savoure cette lecture des plus divertissantes.
 
¹ Nota Bene: Si par hasard, vous étiez passé à côté du phénomène Ps I love You, voila le récap de Bea. Ps, I love you est un livre contemporain américain écrit par Cécilia Ahern. Il a eu une adaptation cinématographie en 2008 dont les rôles principaux sont tenus par Hilary Swank et Gérard Butler. Ce livre raconte l'histoire de Holly devenu veuve bien trop tôt. Elle reçoit de la part de son défunt mari une série de lettre pour l'aider a passer cette épreuve difficile de deuil.
 

En Bref,

 

Tu as promis que tu vivrais pour moi est un excellent roman feel-good qu'on savoure comme une tasse de chocolat chaud. Véritable ode à l'amitié et à la vie, c'est une lecture pétillante et bourrée d'humour. Ce roman m'a fait du bien au cœur et au moral. J'ai pour ma part passé un excellent moment de lecture et je suis curieuse de découvrir Carène Ponte au travers de son autre roman: Un merci de trop. 
 
 
16/20
Une très bonne lecture
 
Chronique des copines blogueuses: Carnet Parisien, Bettie Rose
Tu as promis que tu vivrais pour moi

15 commentaires sur “Tu as promis que tu vivrais pour moi

  1. Tu mets que c’est un second tome… Mais on peut les lire indépendamment ?
    Totalement déconnecté de la blogo depuis des mois, j’ai beaucoup de retard à rattraper on dirait car je n’ai jamais entendu parlé de cette auteure… Oups !

  2. ll a l’air agréable, j’avais lu un romans dans le même genre avec le principe feel good+décès et je trouve que ça fonctionne plutôt bien 🙂 je devrais peut-être commencer par le “grand classique PS I love you avant tout” 🙂

Leave a Reply

%d bloggers like this: