Les messagers des vents de Clélie Avit


Auteur : Clélit Avit
Éditeur : Le livre de poche
Genre : Fantasy/ Young-Adult
Série : La saga des quatre éléments
Tome : 1
Nombre de pages : 695 pages

Fuir, rester sur le qui-vive, son arc à la main, c'est le quotidien d'Eriana. Dans sa course éperdue, elle va pourtant croiserla route de Setrian. Le jeune messager des Vents doit l'initier à un terrible secret: sa communauté est menacée par une prophétie et seule une jeune femme bien particulière pourra la sauver. Mais Eriana hésite à lui faire confiance. Et si les prophètes avaient eu tord? Alors que ses doutes servent le jeu des ennemies, la sentence se rapproche. eriana aura-t-elle la force de mener une quête dont les enjeux la dépassent?

Mon avis

Les messagers des vents est le premier tome de la saga des quatre éléments écrit par Clélie Avit et publié en grand format chez les éditions du masque (collection MSK). Vous pouvez également retrouver ce premier tome en poche aux éditions Le livre de poche depuis début 2017. Je remercie d'ailleurs la maison d'édition pour m'avoir permis de lire ce livre. Cette série est une série de fantasy jeunesse qui comprendra quatre tomes en tout. 

Dans ce roman, on va y suivre Eriana une adolescente orpheline qui passe son temps à fuir pour échapper à des hommes qui semble vouloir lui faire du mal. Un jour, elle rencontrera Setrian, un messager du vent qui l’intégrera à sa communauté. Il lui apprendra qu'Eriana est une élu, désignée par la prophétie pour sauver sa communauté. 

Les messagers des vents est un tome qui pose les bases d'un univers fantasy à la mythologie intéressante et à l'intrigue prometteuse, écrit par une auteure française (point qu'il faut quand même soulever, patriotisme oblige). Le début du récit vous plonge dans l'univers, imaginé par Clélie Avit sans introduction ni filet. Comme dans beaucoup de livres de fantasy, c'est au lecteur de comprendre les subtilités du monde qu'il découvre. Les premiers chapitres ont donc été un peu compliqués pour moi. Les noms ont une résonance particulière et on est confronté à beaucoup de protagonistes différents. L'alternance de points de vues n'arrange pas les choses car cela vous embarque dans différents lieux avec des personnages que vous n'avez pas encore rencontré. Les premiers chapitres sont donc un peu compliqués pour les personnes qui lisent peu ce genre littéraire. Pour autant je vous conseille de vous accrocher, car ce premier roman vaut vraiment le détour. Et j'ai moi-même passé un bon moment, une fois installé dans l'histoire. 

L'auteur intègre des éléments qui permet au novice du genre de s'immerger à son univers. Et cela passe par notre héroïne Eriana. Cette dernière, ne connaissant pas la communauté qu'elle va intégrer, est aussi ignorante que le lecteur. Au travers de ces interrogations, le lecteur va petit à petit rattraper les wagons et les éléments qui lui manquait pour s’imprégner totalement au monde.  Je trouve que ce type de procédé littéraire est pertinent pour le jeune lectorat (Il est d'ailleurs très souvent utilisé car c'est celui qu'on retrouve dans Harry Potter de JK Rowling ou encore dans La quête d'Ewilan de Pierre Bottero).

L'auteur utilise une mythologie déjà vu et revu (les éléments de la nature) et pourtant en fait quelque chose de neuf et d’extrêmement originale. C'est assez complexe et extrêmement imaginatif. L'histoire abordée est vraiment bien pensée et intègre de nombreuses petites choses du genre sans pour autant tomber dans du déjà-vu. (Enfin pour moi, qui n'en lit que  3 ou 4 par an cela m'a donné cette impression).

L'intrigue nous plonge dans une prophétie, élément caractéristique des romans Young-Adult et également très utilisé en fantasy. Cette prophétie amènera son lot de périphéties et de nombreuses retournements de situation. Sans être une grande"addict" de ce procédé littéraire, je trouve qu'il est bien traité, ou tout du moins prometteur. Il permet d'intégrer de nombreux passages d'actions qui sont vraiment affranchissant et essentiel car il dynamise l'histoire. 

Une des raisons qui fait que je ne lis pas souvent de la fantasy, sont les nombreux passages descriptifs qui peuvent alourdir ma lecture (et donc la ralentir). Ne vous  y trompez pas, il est essentiel pour moi de poser le cadre d'un univers. Je suis d'accord et j'apprécie d'avoir tous les éléments en main pour savourer une histoire. Mais je trouve que la fantasy est un genre présentant de nombreuses longueurs dans sa structure. Nos héros vont souvent d'une point A à un point B et ces passages dit de transition m'ont paru un peu long. 

Pour moi, la réelle force de ce premier tome, outre la mythologie de l'univers, sont les personnages et notamment la relation magnétique qui existe entre Setrian et Eriana. De base, j'ai énormément apprécié les deux protagonistes principaux. Eriana a ce côté spontané qui me plait chez les héroïnes de roman YA. Setrian contrebalance ce caractère impulsif, par sa sagesse et sa force tranquille. Son analyse des situations et ses réflexions sont d'ailleurs parfois un peu déroutante pour un adolescent. Cependant, je trouve qu'il fallait un personnage de ce gabarit là pour tempérer notre héroïne. 

Bon, je ne vous dévoile rien d'important en vous disant qu'une romance arrive au fil des pages entre ces deux personnages. Pour autant, Clelie Avit sort des clichés du genre en balançant à la poubelle les nombreuses références sur les adolescents en pleine montée d'hormone. (Et mon dieu, cela fait du bien). Elle nous propose avant tout une relation construite sur la protection de l'autre, qui aurait très bien pu être une étrange relation fraternelle. J'ai trouvé cela tellement attendrissant et frais, que cela m'a fait encore plus aimé les héros de ce roman. 

L'auteur par de nombreux changements de points de vues, nous plonge au côté des personnages secondaires et des "méchants" de l'histoire. C'est à la fois essentiel pour faire avancer l'intrigue et enrichissant pour le lecteur. J’émets deux choses cependant qui m'ont un peu chagriné pendant ma lecture. La première est la nuance des méchants de l'histoire. Il n'y a pas de demi-mesure (c'est aussi mon gros soucis quand je lis de la fantasy...). Les méchants sont vraiment méchants et n'ont pas une once de remords. La seconde chose qui m'a chagriné est que j'ai trouvé certaines scènes (notamment une) assez dur pour un  jeune public. 

La plume de Clélit Avit reste très agréable et fluide. Malgré les éléments de descriptions et les quelques longueurs qui ont ralenti ma lecture, j'ai trouvé que les messagers de vents se lisait bien et restait abordable pour les plus jeunes. 

En Bref

Les messagers des vents est un premier tome d'une série fantasy prometteuse qui m'a fait passé un bon moment. Au travers d'un point de départ qui parait assez classique, Clélit Avit crée une mythologie intéressante et un univers d'une grande originalité, où évoluent des personnages qui sortent des sentiers battus. Ce premier tome a aiguisé ma curiosité et j'ai hâte de voir les éléments de réponses que nous proposera l'auteur dans le second tome. Vous l'aurez compris Les messagers des vents est une agréable surprise pour ma part, et je vous le recommande pour commencer dans ce genre. 

15/20

Une bonne lecture

Les avis des autres: Les chroniques de Totoro, Luna 

 

 
Les messagers des vents de Clélie Avit

16 commentaires sur “Les messagers des vents de Clélie Avit

  1. J’aime bien ton article. J’ai trouvé que ce tome était bien car il permet aux ados ou aux personnes qui se laisseraient tenter, de toucher le monde de la fantasy (univers, changement de point de vu, magie, les castes…) sans être trop confronté aux duretés du genres (descriptions longues et dialectes précis).
    C’est avec plaisir que je ferrai la LC du tome 2!

    1. Je trouve qu’il y a quand même pas mal de description qui font que cela rallonge la lecture. Mais dans l’ensemble c’était vraiment sympa. 🙂
      Je note pour la LC du tome 2 😉

  2. Des codes universels qui marchent, ce roman m’intrigue beaucoup 😉 Et la version poche (que je trouve bien plus magnifique que le GF) va me permet de m’y lancer.
    (Je me demandais pourquoi je ne voyais plus tes activités de blog dans mon blogroll mais tu as changé de design et ça me ne marche plus pareil >< Mais très joli design !! J'essaierais de passer plus souvent ♥)

    1. J’espère que tu aimeras et c’est vrai que c’est même carrément avantageux la version poche. Pour ma part, j’aime les deux formats mais je comprends qu’on puisse préféré la couverture de l’un ou de l’autre. J’ai même changé de plateforme et j’ai eu quelques soucis sur le transfert d’articles qui ne se faisait pas. Du coup j’ai arrêté de poster à ce moment là. Merci de toujours passer sur le blog <3

    1. Oui, Robin Hobb reste quand même la référence à mes yeux en matière de fantasy. ^^ Mais Les messagers des vents n’est clairement pas mal. 🙂

  3. Je ne comprends pas pourquoi, je t’avais laissé des commentaires mais il y a eu un bug, aucun n’apparait. Je recommence donc (et si ça n’apparait pas, je vais croire à un coup monté des Dieux!)

    Tout d’abord, bravo pour le design de ton blog! Très réussi ce lifting! J’aime beaucoup!

    J’ai beaucoup aimé “Je suis là” de la même auteure, pas du tout dans le même genre. “Les messagers des vents” me tente beaucoup.

    1. Ah mince! Oui, les Dieux doivent vraiment être contre toi pour que tu ne puisses pas commenter sur mon nouveau blog. Merci beaucoup pour le compliment. J’y ai vraiment m’y tout mon cœur. Je n’ai jamais lu Je suis là mais j’en entends beaucoup de bien! Et oui, c’est totalement différent niveau genre.

      1. Tu peux vraiment être fière de toi pour le design, j’aime vraiment beaucoup! Je n’imagine même pas le temps que ça a dû te prendre… Mais en tout cas, c’est très réussi!

  4. Tu me donnes encore plus envie d’enfin sortir ce premier tome de ma PAL avec ta chronique! Personnellement je n’ai pas si souvent que ça eu l’occasion de lire des livres sur les quatre éléments ça ne me donnera donc pas un sentiment de déjà-lu. J’ai hâte de découvrir cet univers! Et puis je profite de mon commentaire pour te dire que j’apprécie beaucoup le nouveau design de ton blog, c’est très épuré, c’est agréable =)

Leave a Reply

%d bloggers like this: