PAL d’hiver


Comme d’habitude, je suis toujours à la bourre et je ne vous présente que maintenant ma PAL d’hiver. Oui car pour moi, tant qu’on est pas sorti de l’hiver, donc bon finalement je suis presque dans les temps. Comme à mon habitude, je me suis sélectionnée 5 livres dont un album ou un ouvrage graphique. 
          
* Loups chantants d’Aurélie Wellenstein: (Edition Scrinéo)
Un roman fantasy pile dans la thémathique
Yuri appartient à un clan d’éleveurs de rennes. Il vit dans un village entouré par un perpétuel blizzard. Il y a un an, son amour, Asya, a disparu dans la tempête, attirée par les hurlements hypnotiques des loups chantants. Bien que tout le monde la croie morte, le garçon espère qu’elle soit toujours en vie, quelque part, de l’autre côté du blizzard. Un jour, la sœur de Yuri, Kira, contracte un mal étrange ; son corps se couvre de glace. Pour le chaman du clan, la jeune fille est maudite par le dieu de l’hiver ; elle est bannie, et condamnée à s’enfoncer seule dans le blizzard. Mais une amie, Anastasia, rejette farouchement ce verdict surnaturel. Selon elle, il s’agit d’une maladie soignable à la capitale, par la chirurgie. Déterminés à tout tenter pour sauver Kira, Yuri et Anastasia prennent leurs traîneaux à chiens pour emmener la jeune malade à la capitale. Mais aussitôt partis à travers le blizzard, les loups les prennent en chasse.
* Je suis une fille de l’hiver de Laurie Halse Anderson (Edition La belle Colère)
Une lecture contemporaine qui a l’air percutante!
Maintenant qu’elles ont 18 ans, elle se sont éloignées l’une de l’autre. Malgré ça, Cassie a appelé Lia 33 fois la nuit de sa mort. Celle-ci n’a jamais répondu. Lia se retrouve seule, hantée par le souvenir de son amie, ravagée par la culpabilité de n’avoir pas pu la sauver, obsédée par son besoin d’être mince, et son combat pour accepter son corps. Le tout se mèle dans un monologue intérieur presque poétique piégé dans une narration étonnamment vive et juste. Dans son roman le plus émouvant depuis Vous parler de ça, Laurie Halse Anderson explore le combat d’une jeune fille, son chemin douloureux vers la guérison, et ses tentatives désespérées pour se raccrocher à ce qui est le plus important : l’espoir. Ce qui nous intéresse finalement n’est pas ce qui lui se passe à la fin mais bien le voyage que nous entreprenons aux côtés de Lia dans sa lente agonie, sa douleur inexplicable et sa tentative de donner un sens à sa vie.
* La mer en hiver de Susanna Kearley: (Edition Charleston)
Une histoire d’amour à travers le temps et qui se situe en Ecosse
Lorsque Carrie McClelland, auteur à succès, visite les ruines du château de Slains, elle est enchantée par ce paysage écossais, à la fois désolé et magnifique. La région lui semble étrangement familière, mais elle met de côté son léger sentiment de malaise afin de commencer son nouveau roman, pour lequel elle utilise le château comme cadre et l’une de ses ancêtres, Sophia, comme héroïne. Puis Carrie se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au cœur de l’intrigue de 1708, elle découvre une histoire d’amour fascinante, oubliée avec le temps. Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé.
* La captive de l’hiver de Julie Kagawa: (Edition Darkiss- Les royaumes Invisibles tome 2)
Une suite de série où le mot hiver est dedans. 
Résumé du tome 1: La princesse maudite
Ethan a disparu… A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu’on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu’elle est une fille fée, la princesse maudite d’un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l’autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles…
* Et le ciel sera bleu de Tamara McKinley (Edition Archipel):
Un service presse, qui a la même thématique couleur pour ma PAL d’hiver! 
Angleterre, 1939. La vie n’a pas été tendre pour la jeune Sally Turner, 16 ans, qui élève seule son frère de six ans, Ernie, atteint de polio. Leur mère, Florrie, les a abandonnés dès que la guerre a éclaté, et leur père a été appelé sous les drapeaux. Tous deux trouvent alors refuge à Cliffehaven, une bourgade située sur la côte sud de l’Angleterre. Ils y sont accueillis par Peggy Reilly, la propriétaire de la Pension du Bord de Mer et Jim, son mari quelque peu bourru. Sally trouve, auprès de la famille Reilly, un foyer d’adoption qui lui permettra de s’épanouir. Elle obtient un emploi dans une usine de confection d’uniformes, où ses talents de couturière se révèlent. Sally fait de plus la rencontre de John Hicks, un mystérieux pêcheur. Mais la guerre et l’arrivée de Florrie à Cliffehaven menacent ce fragile équilibre.
* Blanche de Pog et Alexandre Day: (Edition Margaud)
Un album jeunesse sur la base d’un conte scandinave
Dans une maisonnette au fond des bois, là-bas, au pays des sortilèges, deux vieillards ont le cœur en peine : ils n’ont jamais pu avoir d’enfants. Un jour, ils fabriquent de petites poupées de neige. Tellement jolies. Tellement sans vie… Par magie, l’une d’elles s’anime. Blanche est née, dans un bonheur infini. Elle comble ses parents, mais là, dehors, le danger guette. Tout doucement l’hiver s’enfuit…
Et pour changer de format, vous pouvez retrouver ma PAL d’hiver en vidéo
Et vous, vous avez fait un PAL d’hiver ou le Winter Cold Challenge? 
PAL d’hiver

14 commentaires sur “PAL d’hiver

    1. @ Pluie de mots: On pourrait se le lire en LC mais comme tu as d'autres lectures à lire avant, ce sera pour plus tard. 🙂

      @ Cellardoor: J'en entends tellement en bien que cela me fait plaisir de le découvrir. Merci. 🙂

      Merci pour vos commentaires Pluie de mots et Cellardoor. A bientôt sur vos blogs. 🙂

    1. @ Carnet Parisien: J'espère pouvoir me le caser mais j'ai commencé Et le ciel sera bleu.

      @ Chess: Je viens de le commencer. Hâte de pouvoir t'en parler!

      Merci pour vos commentaires Carnet Parisien et Chess. Des bisous, à bientôt!

    1. @ La tête dans les livres: Merci, je viens d'attaquer Les loups chantants! Hâte de m'y plonger. Bonne lecture à toi aussi.

      @ Melliane: Oui, il y a pleins de jolies lectures!

      Merci pour vos commentaires La tête dans les livres et Melliane. 🙂 A bientôt. ^^

  1. Loups Chantants m'intrigue beaucoup (d'autant que la couverture est de toute beauté !). Et j'ai vu récemment une chronique de Et le ciel sera bleu qui m'a bien donne envie de découvrir ce livre !

  2. J'ai lu quelques ouvrage de Tamara M. et j'aime assez. Loups chantant m'intéresse énormément, en plus c'est l'un des animaux que je trouve le plus majestueux! La mer en hiver me tente depuis pas mal de temps déjà!

    1. @ Nova Baby: Oui, j'adore le travail d'Aurélie Police qui réalise l'ensemble des couvertures de Scrinéo (ou une bonne partie!) Pour le moment, j'ai commencé Et le ciel sera bleu et j'aime beaucoup.

      @ Misspendergast: Pour ma part se sera une découverte, mais je suis curieuse vu ces bons retours. La mer en hiver a l'air super!

      Merci pour vos commentaires Nova Baby et Misspendergast! A bientôt sur vos blogs!

  3. Voilà bien une excellente PAL hivernale !
    Nous avons en commun "Loups chantants" dont le titre me fait déjà rêver à l'avance !
    De bons bouquins qui devraient te faire passer cette saison en très bonne compagnie 🙂

    1. @Lup Appassionata: Oui, et pour avoir lu Le roi des fauves Loups chantants apporte beaucoup de belles promesses! J'espère passer un très bon moment avec chacune d'entre elles. Merci pour ton commentaire Lupa <3

Leave a Reply

%d bloggers like this: