La guerre des tétons tome 3: Mutation


La guerre des tétons
Tome 3
Mutation

  • Informations

Auteur/ Illustrateur: Lili Sohn
Editeur: Michel Lafon
Genre: Bande dessinée
Nombre de pages: 215

  • Mon avis:
Mutation est le troisième et dernier tome d’une BD autobiographique sur la thématique du cancer du sein. Il est initialement tiré du blog Tchao Gunther de Lili Sohn (l’auteur/ illustratrice). Et cette BD est actuellement publiée aux éditions Michel Lafon. 

Même si à la lecture de chacun des tomes séparés, je n’ai pas eu de coup de cœur, La guerre des tétons reste pour moi une histoire percutante qui m’a énormément touché, et qui est restée longtemps dans un coin de ma tête. J’ai une tendresse toute particulière quand je pense à cette histoire, et je continuerais à vous rabâcher les oreilles avec cette série de BD. 

Au travers d’un BD-blog (publié sur Internet), Lili Sohn raconte au travers de petit strips son combat contre le cancer. Diagnostiqué d’une cancer du sein à 29 ans, chacun des volumes racontent une étape de la maladie. Le premier tome (Invasion) parlait du diagnostic de la maladie. Le second du traitement qu’elle a eu, et le troisième volume s’axe sur l’après-cancer, étape souvent oubliée dans les nombreux témoignages. 

Une BD de vulgarisation du cancer avant tout
Pour moi, le cancer est un sujet que je connais bien car je l’ai étudié de nombreuses heures pendant mes études. De plus travaillant essentiellement avec une population vieillissante, mes patients ont, auront ou ont eu un cancer. J’aime donc lire des témoignages sur le sujet pour pouvoir mieux les comprendre et les accompagner. Pour autant, ce ne sont pas toujours des lectures faciles à lire. Et dans la mentalité générale même si le mot “cancer” est moins tabou, il sonne comme un mot lourd que tout le monde connait sans forcément le comprendre. Lili Sohn a eu le talent de vous l’expliquer de façon très imagée et synthétique. Elle vous transmet des notions que j’ai mis 20 heures d’amphithéâtre à comprendre. Et chacune des choses expliquées ici sont bien documentées. La guerre des tétons est donc une BD autobiographique mais surtout explicative. Elle a le mérite de pouvoir être mise entre toutes les mains, et c’est ce qui fait sa force. 
Un troisième tome axé sur une partie peu connu du cancer: l’après
Malgré ce qu’on lit dans les romans jeunesses (J’ai adoré Nos étoiles contraires mais bon cela reste une fiction), le cancer est surtout le cancer du sein ne veut pas dire la mort! Noté que plus un cancer est pris tôt, (dans les premiers phases de la maladie) et plus les chances de survie sont grandes. C’est d’ailleurs pour cela qu’un dépistage systématique et gratuit est mis en place en France pour les femmes après 50 ans. (Pour votre culture, il faut savoir que dans 8 cas sur 10, ce cancer touche les femmes de plus de 50 ans¹). Le traitement peut avoir diverses formes, que ce soit la chirurgie (qui oblige à une ablation des seins), de la radiothérapie et/ou la chimiothérapie. Beaucoup de femmes ont eu une mastectomie suite à la maladie, et pourtant peu de personnes parlent  de la chirurgie des faux-seins. C’est une des grosses parties de ce troisième tome et encore une fois, c’est très réaliste. Pour l’avoir vécu, (enfin pour avoir suivi une amie qui se les ai fait refaire), Lili Sohn nous dit toute la vérité sur cette opération. Et je vous assure pour moi, ça me vends pas du rêve.  Mais je me suis identifiée et reconnue dans cette partie car c’est quelque chose que j’ai moi-même vécu en tant qu’accompagnant. D’autres thématiques sont évidemment abordés comme  notamment la vision de soi, la perte de la féminité ou encore Le droit à l’oubli. (Se droit et surtout cette injustice qui est encore présente de nos jours, au 21ème siècle). Tous ces sujets devraient être mis entre les mains du plus grand nombre, pour faire comprendre quelques problématiques actuelles. Car à mes yeux, plus on est informé et plus on est tolérant. (Oui, j’ai un côté très bisounours et je l’assume)
Un ton dans l’humour et dans l’autodérision
Ok, La guerre des tétons est au premier abord une BD qui aborde un sujet grave, mais surtout pas de panique. Cette bande dessinée est bien sur écrit pour faire passer un message mais surtout elle est remplie d’humours, voir débordante d’humours et cela décomplexe notre lecture. Il y a énormément de second degré, d’amour, et d’espoirs dans cette BD. Appeler son cancer Gunther pour lui dire de dégager de son corps. Voir les bons côtés comme les mauvais de cette expérience et les partager au travers de jolies couleurs vives qui donne de le ton de cette BD, c’est ce qu’a réalisé Lili Sohn et c’est fait avec brio. 
Un graphisme caricatural qui plaira ou pas
Quand j’ai commencé La guerre des tétons, je trouvais le graphisme très grossier. Le trait de dessin est forcé et caricatural. Et si les couleurs punchis n’avaient pas été présentes, j’aurais peut-être reposé cette BD. Je suis de celle qui trouvait que le graphisme piquait un peu les yeux. Car je fais partie des amatrices de BD qui aime les jolies aquarelles, la perfection du réel, bref je suis une amatrice du belle œuvres d’arts. 
Mais pourtant, je vous répète souvent qu’il faut passer au dessus du dessin dans certaines BD et La guerre des tétons fait indéniablement partie de celle-ci. Car ce qu’elle transmet est tellement grande, qu’on finit par s’habituer au coup de crayon et ne voir plus que l’ensemble. Bref, on se laisse porter par l’histoire. Et finalement c’est aussi ce qui en fait une petite pépite. 

En Bref, 

Ce troisième tome ne dérobe pas à la règle. Mutation est une BD qu’il faut mettre entre toutes les mains pour faire comprendre le cancer du sein. Lili Sohn transmet son expérience de vie de manière tellement unique et belle, qu’on se doit de la découvrir en lisant ces BD! C’est une petite pépite que vous vous devez de lire Et pour ma part, je suis curieuse de découvrir les prochains travaux de l’auteur. 
19/20
 Une excellente lecture
Petit coup de cœur
¹Source site de L’institut national du cancer

La guerre des tétons tome 3: Mutation

10 commentaires sur “La guerre des tétons tome 3: Mutation

    1. @ La tête dans les livres: Oui, on en a parlé avec Totoro au restaurant chinois. Dommage car tu loupes vraiment une jolie pépite. Tu veux que je te le remonte la prochaine fois? Bisous

      @ Melliane: Oui, j'ai passé un super moment de lectures. Si tu l'occasions de le tenter, n'hésite pas à me donner ton avis. Bisous.

      Merci pour vos commentaires La tête dans les livres et Melliane. 🙂

    1. @ Roanne: C'est en effet une série d’utilité publique grâce à l'aspect vulgarisation de la maladie.

      @ Lune bouquineuse: Si tu as l'occasion de découvrir n'hésite pas à me dire ce que tu en penses. Merci beaucoup pour le compliment, à bientôt sur ton blog.

      Merci pour vos commentaires Roanne et Lune Bouquineuse. 🙂

  1. A cause de la thématique, je n'ai pas encore sauté le pas (vécu personnel oblige), mais c'est aussi ce qui m'attire dans cette BD.

    En te lisant, je me suis dit qu'il faudrait vraiment que je franchisse le pas, parce que l'expérience que j'ai du cancer est sinistre avec une issue noire, mais comme tu le rappelles très justement, ce n'est pas toujours le cas… Oui, il faudrait vraiment que je me décide à me plonger dans cette bd…

    1. @ Céline: Oui, on en avait déjà parler sur mes précédentes chroniques! Je te l'offrirais au mois de mars pour que tu puisses la découvrir. J'insiste! Comme cela elle sera dans ta PAL et ce sera à toi de savoir si tu l'ouvres ou non. Bisous Céline <3

Leave a Reply

%d bloggers like this: