Les fantômes Zen


Les fantômes Zen 

de 

John J Muth

  • Informations:

Auteur/ Illustrateur: John J Muth
Traduction: Pauline Tardieu- Collinet
Éditeur: Les éditions Feï
Genre: Album Jeunesse
Nombre de pages: 44 pages

  • Mon avis: 

Les fantômes Zen est un album jeunesse écrit et illustré par John J Muth. J’avais déjà eu l’occasion de découvrir un autre livre de l’auteur (La soupe aux cailloux de Fou, Shou et Lou) et il avait été un coup de cœur. J’étais donc très curieuse et impatiente de découvrir sa nouvelle oeuvre, publié en octobre chez Les éditions Feï. 
Une chose est sur, même si Les fantômes Zen n’est pas un coup de cœur, cet album jeunesse ne m’a vraiment pas laissé indifférente, au point que l’histoire m’a trotté dans la tête plusieurs jours après ma lecture. 

L’histoire des Fantômes Zen se déroule le soir d’Halloween. Le groupe d’enfants que nous suivons sont déguisés et voguent de maisons en maisons, recueillant des friandises. Après leur tournée, ils feront un crochet par le temple de leur ami, le pandas-moine qui leur comptera une petite histoire très particulière.
Vous l’aurez compris, Les fantômes Zen n’est pas pas particulièrement une histoire de fantôme et d’épouvante mais nous livre plutôt un petit conte philosophique. Cette histoire aurait pu me laisser emplie de frustrations si je n’avais pas lu la note de fin de l’auteur. En effet, cet album qui ouvre à la réflexion mais n’apporte pas de réponses. Et nous propose une fin très ouverte, qui laisse le choix aux lecteurs de se faire sa propre idée. Ce procédé est adapté d’un des 48 koans de la religion bouddhiste. Pour ceux qui l’ignore, (et c’était mon cas avant cette chronique), un koan est une brève anecdote évoqué entre un maître et son disciple, qui ne sollicitent pas de logique ordinaire. Il est utilisée dans certaines écoles bouddhistes.₁ Venant en opposition directe avec notre culture, Les fantômes zen nous offre une histoire très philosophique qui nous adonne à la réflexion, et qui interrogera les petits comme les grands. C’est très original dans la littérature jeunesse, et je crois que c’est la première fois que je lis ce type d’histoire dans ce genre littéraire. 

Et cette ouvrage ne serait pas un parfait apprentissage philosophique sans le magnifique dessin de John J Muth qui est tout en finesse et en poésie. Au travers d’un travail à l’encre et à la peinture à l’eau, l’auteur nous livre un travail d’une grande splendeur qui ne cessera jamais de ravir mes yeux. Le talent de John J Muth n’a aucunes limites et Les fantômes Zen nous le confirme encore une fois. 



En Bref, 

Les fantômes Zen est un album jeunesse d’une grande originalité car il fait le pari fou de parler philosophie avec les jeunes enfants. Au travers d’un dessin d’une grande beauté, ce conte philosophie fera réfléchir autant le plus jeune que leurs parents qui chercheront la réponse à cette énigme. J’ai énormément apprécié cette ouvrage et même si ce n’est pas un coup de cœur, il reste une lecture que je vous recommande chaudement. 
₁ Source wikipédia

18/20

Une excellente lecture
Les fantômes Zen

9 commentaires sur “Les fantômes Zen

    1. @ Chess: Oui, la couverture est belle <3

      @ Pluie de mots: Ce sont de très jolies ouvrages chez les éditions Feï en plus!

      Merci pour vos commentaires Chess et Pluie de Mots. 🙂

  1. Les dessins sont effectivement très jolis ! Bon, c'est une nouvelle fois un peu tôt pour ma petite… Niveau philosophie, on en est plutôt loin, mais ça peut être une bonne idée or dans quelques années !

    1. @ Céline: Oui, l'ouvrage est magnifique!

      @ Nova Baby: Ta petite a quel âge? Oui, je pense que c'est une histoire a faire découvrir pas avant 6 ans. ^^

      Merci pour vos commentaires Céline et Nova Baby. 🙂 A bientôt. ^^

    1. @ La tête dans les livres: Oui, c'est un de ceux que j'ai récupéré à Montreuil. Ils sont lu tous les deux! Je te les remonterais la prochaine fois que j'irais à Paris. ^^ Bisous.

Leave a Reply

%d bloggers like this: