Les enchantements d’Ambremer


Les enchantements d’Ambremer

Le Paris des merveilles
tome 1

de 

Pierre Pevel

  • Informations:

Auteur: Pierre Pevel
Éditeur: Bragelonne
Genre: Fantasy
Série: Le paris des merveilles
Nombre de pages: 382 pages

  • Résumé:

Paris, début du XXème siècle.


Les messieurs ont de fières moustaches, des chapeaux melons; les dames portent des corsets, des jupons, des bottines à boutons. Déjà, de rutilants tacots pétaradent parmi les fiacres le long de Grands Boulevards aux immeubles Haussmaniens. Mais ce n’est pas le Paris de la Belle époque tel que nous l’entendons: la tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, des chats-ailés discutent philosophie et une ligne de métro permet de rejoindre le pays des fées.


Occupé à enquêter sur un trafic d’objets enchantés, Louis Denozart Hippolyte Griffont, mage du cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres.Confronté à des gargouills immortelles et à un puissant sorcier, Griffont n’a d’autre choix que de s’associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connait que trop bien…

Quatrième de  couverture éditeur

  • Mon avis: 

Les enchantements d’Ambermer est le premier tome de la série fantastique “Le paris des merveilles”, écrit par Pierre Pevel. Ce roman est une réédition, car ce premier tome a été publié une première fois aux éditions Pré aux clercs, puis chez J’ai lu en poche. Pour une fois ce n’est pas la jolie couverture de la réédition en 2015 ( chez Bragelonne) qui m’a fait découvrir cette série, mais une nouvelle parue dans l’anthologie Trolls & Légendes. J’avais donc déjà été introduite dans l’univers de cette série au travers de cette nouvelle et j’avais très hâte de l’approfondir avec le premier tome de la série. 

Pour ne pas laisser traîner trop longtemps le suspense sur ce roman, je peux vous dire qu’une fois de plus le plaisir s’est renouvelé et je ne suis même pas passé loin du coup de cœur. Messieurs, Mesdames, si vous aimez les univers fantastiques travaillés, les petits enquêtes policières et l’humour, ne passer pas à côté du roman “Les enchantements d’Ambremer”.

Dans ce roman, le lecteur plonge directement, avec Griffont et Isabel dans une enquête policière, au beau milieu d’un Paris de la Belle époque, qui est sans trop vous en dévoilez complètement magique. Nos deux héros vont devoir résoudre cette enquête et découvrir qui tire vraiment les ficelles.

“Auguste et la baronne purent s’éloigner sans être inquiétés. La scène, cependant, eut deux témoins qu’il nous faut décrire. Le premier fut un chat-ailé blanc et compagnon de la Reine Méliane. Placidement assis sur un angle de toit , il disparut soudain dans un “pouf” et un scintillement éphémère.  Le second était une gargouille, monstre de pierre vivante caché dans un coin d’ombre qui attendit un peu de se manifester. Écartant ses ailes, la gargouille vola à la suite des fuyards et ne fut remarquée de personne.

Extrait page 118 



Pour moi, une des choses qui fait pour moi la force de ce roman est très clairement l’univers inventé par Pierre Pevel. On se retrouve dans un Paris du début du XXème siècle totalement magique et enchantée qui est relié directement au royaume des fées. Ce livre est donc pourvu de magie, de fées, de gnomes ou encore de chats volants. C’est un univers fouillé qui a fait pétillé mes yeux de lecteurs. Et j’ai d’autant plus apprécié cet univers, car il est parfaitement intégré aux mœurs & coutumes de la Belle époque.  

En lisant ce livre, j’avais l’impression d’arpenté des rues de Paris, mais en revenant un siècle plus tôt: Clubs de gentlemans, fiacres, titres d’aristocrates… Tout y est pour immerger le lecteur dans cette période historique. Sans être ni trop lourd, ni trop précis, Pierre Pevel nous offre une vision assez complète de son Paris imaginaire à la Belle Epoque. Et pour ma part, je suis tombée complètement sur le charme.

Du côté de l’intrigue, on se retrouve plongé dans une petite intrigue policière en lien avec le milieu magique. Sans être un récit qui vous tient en haleine, les nombreux rebondissements qu’il engendre m’a parfaitement diverti et fait passer un agréable moment. 

Ce premier tome m’a permis de passer un moment très agréable avec le mage Griffont et Isabel. Ce duo m’a énormément plu et le lien qui les lient m’a beaucoup touché. De plus, ce sont deux fortes têtes qui n’ont pas leurs langues dans leur poche. Ils manient à la perfection l’ironie et le sarcasme. Et je dois dire que j’aime beaucoup  ce type de héros.

Mais outre un univers bien construit, des personnages attachants et une intrigue sympathique, ce qui m’a énormément plu dans ce livre est la plume de l’auteur. Elle est pleine d’humour et l’auteur n’hésite pas à interpeller de nombreuses fois son lectorat au cours du roman. Au cours de ce premier tome, Pierre Pevel a intégré des personnages connus au sein de son histoire, qui amènent a de nombreux références que le lecteur prend plaisir à découvrir ou re-découvrir.

La fin du tome 1 nous plonge dans une nouvelle Magicis in Mobile qui prend place dans le même univers et avec les mêmes personnages qui la série “Le Paris des merveilles” Elle fait un lien direct avec l’univers de Jules Verne. Ici aussi, j’ai trouvé l’ensemble très plaisant et j’ai eu plaisir à retrouver l’univers et les héros.

En Bref,

Les enchantements d’Ambermer est une lecture que j’ai tout simplement adoré et que j’aurais dévoré si j’avais eu plus de temps. Ce livre ne manque de rien et il a vraiment frôlé le coup de cœur. J’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Griffont et d’Isabel avec lesquelles je suis sur de passer un très bon moment.

19/20
Petit coup de cœur

Les enchantements d’Ambremer

17 commentaires sur “Les enchantements d’Ambremer

  1. Ce livre je veux absolument le lire depuis bien longtemps et quand je lis ta chronique je me demande ce que je peux bien attendre ?
    1) J'adore PARIS et son histoire
    2) J'adore la belle époque
    & 3) J'aime beaucoup les livres fantastiques / magique

    Merci pour cette belle piqûre de rappel
    et Bon dimanche !!

  2. J'ai pas trop osé lire la chronique par peur de me spoiler, mais je l'ai dans ma bibliothèque celui là ! Je compte le lire prochainement, c'est d'autant plus cool que t'ai bien aimé, ça me donne envie de m'y mettre ^^

  3. Déjà que la couverture m'attirait follement, ton avis en remet une couche pour me donner envie de me jeter dessus à la première occasion ! Au-delà des considérations purement esthétiques, je sais maintenant, et grâce à toi, qu'il vaut vraiment la peine que je le dévore au plus vite, alors merci 🙂

  4. eh eh je retrouve dans ton avis les points forts de ce tome 1 qui m’ont conquise 🙂
    toujours sympa de retrouver ailleurs le plaisir de lecture identique à celui que l’on a soi même ressenti ^^

    Un bel avis Béa 🙂
    (j’ai aussi lu ton avis sur le tome 2 tant qu’à faire et je lirai celui du 3!)

Leave a Reply

%d bloggers like this: