Jeu de patience


Jeu de patience 

de 

Jennifer L. Armentrout

  • Informations:

Auteur: Jennifer L. Armentrout
Traducteur: Benjamin Kuntzer
Éditeur: J’ai lu
Genre: New Adult 
Nombre de pages: 446 pages

  • Résumé: 

Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l’attention: tels sont les trois préceptes qu’Avery s’est imposé pour son entrée en fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a  jetté son dévolu sur quelqu’un, il ne recule devant rien- rien, excepté peut-être le passé d’Avery, qui semble s’acharner à resurgir…
Ensemble seront-ils capables d’affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavent et à des kilomètres de là, a tout changé? 

Quatrième de couverture éditeur  

  • Mon avis: 

Jeu de patience est le premier tome de la série New-Adult écrit par Jennifer L. Armentrout, série qui compte actuellement 5 tomes. Jennifer L. Armentrout est une auteure qui fait fureur sur la blogosphère et notamment avec sa série fantastique The lux, qui remporte un franc succès. J’étais curieuse de découvrir sa plume et c’est chose faite au travers de cette petite LC avec Elyza. Je remercie d’ailleurs Misspendergast de m’avoir prêté son exemplaire.

Vous l’aurez peut-être remarqué, en ce moment, je suis dans une grosse phase « New-Adult ». Etant une grande fan de romances, je dois dire que je me régale avec ce genre littéraire car je suis pile dans la tranche d’âge visée. Jeu de patience de Jennifer L. Armentrout est une de mes dernières découvertes en date, et je dois dire que j’ai tout simplement adoré! 

Jeu de patience a pour moi été l’équivalent d’un manga shojo. Et rien que pour ça, je pourrais relire certains passages afin de retrouver toutes les émotions par lequel je suis passée. Car quand j’ai ouvert Jeu de patience, je suis passé en mode « adolescente pré-pubère amoureuse » ou « explosion d’hormones en folie ». J’avais ce besoin incontrôlable de zieuter quelques pages plus loin pour retrouver notre couple de héros et pour savoir si ENFIN il allait passer au dessus de la difficulté. 

Je vous laisse imaginer le nombre d’émotions différentes par lequel je suis passée: gloussements, picotements, frustrations, fou rires, cœur qui se serre, ect… L’auteur arrive à nous donner un roman pleins de bonheurs tout en traitant d’un sujet très lourd (que je vous passe volontairement sous silence, pour que vous vous plongiez dans ce livre sans très peu en savoir). D’ailleurs la thématique de base n’est pas révolutionnaire. Mais c’est vraiment la façon dont cela a été appréhendée par l’auteur qui rend cette lecture réellement savoureuse.

« -D’accord. Je t’accompagne (Maintenant que je l’avais dit, il était trop tard pour faire machine arrière) Mais je persiste à dire que c’est dingue.
– Au contraire, c’est génial. (Un léger sourire étira ces lèvres). Câlinons-là. 
– Quoi? 
– Câlinons-là. (Il semblait de plus en plus amusé) C’est comme « topons-là » mais avec un câlin.
– Oh, mon Dieu, tu plaisantes?
– Pas du tout. » 

Bon avouons-le, ce qui rend cette lecture extraordinaire et là où je comprends les nombreux coups de cœurs, ce sont ces personnages principaux; Avery et Cam.  Avery est forcément attachante et on compatis du plus profond de son être avec ce qu’elle a vécu. Même si certaines de ces décisions au cours du roman ne sont pas forcément logique, on n’a qu’une seule envie, c’est de la voir avancer et être heureuse. Cam est quand à lui extraordinaire. Je dois dire que mon intérêt pour ce livre a été renforcé grâce à ce personnage. Je suis juste tomber totalement sous son charme. Sans lui, je ne sais pas si j’aurais autant apprécié ma lecture. (Moi, qui me moquait intérieurement des filles ayant des book-boyfriend, je m’avoue vaincu j’ai trouvé le mien). Les personnages secondaires m’ont énormément plu également et apporte de la légèreté à l’histoire. J’ai particulièrement apprécier Jacob, son ami gay.

Comme je vous le disais plus haut, l’intrigue n’a rien d’originale et la fin se devine facilement. Mais finalement, comme toute bonne romance, ce n’est pas la finalité qui compte mais ce qu’il y a entre. Et je peux vous dire que ce qu’il y a entre le début et la fin est véritablement succulent. J’ai apprécié l’écriture direct de Jennifer L. Armentrout, qui favorise les échanges des personnages au lieu de leur grand état d’âme. 

En Bref, 

Jeu de patience ne révolutionne pas le genre du New-Adult mais elle est terriblement addictive. Je vous mets d’ailleurs au défi, d’ouvrir le livre et de le referme avant la fin. Et si vous n’ouvrez pas ce livre pour l’histoire, ouvrez-le pour découvrir Cam, car franchement il faut vraiment rencontrer ce personnage. J’ai énormément aimé cette lecture et je pense que Jeu de Patience vient rejoindre mes recommandations personnels du genre. Car il est pour moi, un petit coup de cœur.

18/20

Lu en LC avec Elyza
Jeu de patience

13 commentaires sur “Jeu de patience

    1. @ Chess: Je ne sais pas si tu vas aimé mais moi j'ai beaucoup apprécié et je crois que tu avais aimé The lux en plus.

      @ Pinklychee: Tu es fâchée avec le NA? Avec quelle publication t'es tu fâchée? Contente que tu ais apprécié celui là du coup. 🙂

      Merci pour vos commentaires Chess et Pinklychee.

    2. Je suis fâchée avec Unbroken de Melody Grace, Dangerous Perfection d'Abbi Glines ou encore Près de toi de J.A. Redmerski, alors que le 1er tome avait été un coup de cœur…
      Je trouve que ces romans se copient les uns les autres, tant sur les personnages que sur l'intrigue, puis les scènes de sexe, n'en parlons pas! Bref, à chaque fois c'est toute une suite de petits détails qui, mis bout à bout, me font lever les yeux au ciel et limite regretter d'avoir commencé ma lecture…
      Du coup oui, grosse surprise d'avoir autant apprécié celui-ci! ^^

    3. @ Pinklychee: Ah mince! Pour ma part dans ce genre là, je n'ai pas lu cela mais pour le moment ceux que j'ai lu m'ont beaucoup plu. The deal par exemple ne révolutionne en rien dans le scénario mais j'ai beaucoup aimé. Ce que je reproche avec les NA, c'est les scènes de sexe trop mal amené, c'est d'ailleurs une des choses que je reproche dans les romances contemporaines mal faite. Dans le genre, une indétrônable reste Colleen Hoover. J'aime que la romance soit réaliste. Dans un des sujets qui change j'ai aimé Plus loin sortie chez Milady par contre il y a beaucoup de scènes sexuelles. Mais comme elles ont été bien amenées, cela ne m'a pas rebuter.

      Merci pour ton commentaire et ton retour. C'est sympathique de savoir ce que les autres penses sur le sujet. 🙂

  1. Ce roman est dans ma WL depuis DES LUSTRES !! Faudrait vraiment que je m'y intéresse de plus près encore… Surtout qu'il commence à y voir bien plus d'un tome haha.
    Ravie que tu aies adoré, ça me fait envie 🙂

  2. Je te propose un truc, on se met co-présidente du fan club de Cam? qu'en dis-tu?

    (Je dois avouer que de temps en temps, je relis certains passages… oui, oui… parce que Cam, il faut l'avouer, pfiou… Et j'aime beaucoup Avery aussi!)

    1. @ Slyth: Oui, en France il y a quatre tomes, après ce sont des tomes compagnons donc tu peux les lire dans le désordre. Franchement, je pense que tu aimeras beaucoup. 🙂 N'hésite pas à passer le pas.

      @ Céline: Oui!!!! Je veux qu'on fasse un fan-club avec des pompoms et tout tout. Je ne peux que te comprendre. Cette semaine, j'ai lu les deux petites nouvelles en lien avec ce tome.

      Merci pour vos commentaires Slyth et Céline. Bisous et à bientôt.

    2. J'avais bien aimé ces petites nouvelles! Tu sais qu'il existe la version de Cam (en anglais et traduite en espagnol, mais pas en fr) et waouh… Cam est encore mieux que dans la version d'Avery!
      Je vote pour les Pompoms, mais pas pour les mini-jupes par contre! Et je suis maladroite, alors si je t'éborgne, ça ne sera pas ma faute! 🙂

  3. Oh que je l'ai aimé ce premier tome, un des NA qui m'a fait le plus d'effet, autant serré le coeur que mis le smile. Comme tu dis, il ne révolutionne pas le genre, mais il est bien efficace quand même. Et puis Cam est un amour (et pas seulement parce qu'il fait des cookies ^^)

    1. @ Gilwen: Oh je ne peux être que d'accord! Je suis amoureuse de Cam, il est parfait! Et il fait des cookies!

      @ Melliane: Il faut. Tu vas beaucoup aimer. 🙂

      Merci pour vos commentaires Gilwen et Melliane. ^^ A bientôt. 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :