Rivalité


Rivalité 

de 

Alyson Noël

  • Informations: 

Auteur: Alyson Noël
Traducteur: Barbara Versini
Genre: New-Adult
Titre en VO: Unrivaled
Nombre de pages: 391 pages

  • Résumé:

Tout le monde veut devenir quelqu’un… 

Layla Harrison n’en peut pluq de flemmarder sur la plage. Elle rêve de devenir reporter et de décrocher des scoops. 

Aster Amirpour arracherait bien les yeux au prochain directeur de casting qui li dira encore: « On cherche des métis, mais pas dans ton genre »

Tommy Phillips rêve de s’offrir une guitare à douze cordes et de prendre sa revanche sur son pève, un roi des nuits hollywoodiennes qui l’a abandonné. 

Madison Brooks, elle, a pris son destin en mains. Depuis longtemps. Elle est la star montante la plus glam d’Hollywood. Son nom est sur toutes les lèvres,et elle m’a pas eu besoin de faire grand chose pour ça. Juste cacher son passé et chausser des Louboutin. 

Mais Layla, Aster et Tommy entrent dans la compétition. 
Sur l’invitation d’un VIP du monde de la nuit californienne, ils vont concourir pour devenir la nouvelle star du clubbing. Aventure ou cauchemar? 
Résumé partiel de l’éditeur

  • Mon avis:

     Rivalité est le premier tome de la nouvelle série New-Adult d’Alyson Noel. Elle est publiée aux éditions Mosaic. Plus connu pour ses séries fantastiques (Éternels, Radiance ou encore Les chasseurs d’âmes), Alison Noel s’attaque à un genre radicalement différent: le New-Adult. Pour ceux qui l’ignore, ce genre littéraire vise un public de jeune adulte situé entre 20 et 25 ans, grosso modo.  Il met en scène des personnages, souvent étudiant, qui vont bientôt entrer dans la vie active et qui cherchent un peu d’indépendance ou qui simplement leur voie. C’est un genre qui se confond souvent avec la romance contemporaine, car elle présente à 80% des cas une histoire d’amour. 


     Rivalité est un roman sur lequel je ne me serais pas forcément arrêtée car sa thématique principale est le clubbing. Et pourtant, au détour d’une conversation avec l’attaché de presse de LP conseils, ma curiosité a été piquée. Je ne regrette pas une seule seconde d’avoir ouvert ce livre, car j’ai passé un excellent moment de lecture. Ce livre a un côté addictif que je n’arriverais pas à vous expliquer, mais très vite j’ai tourné un chapitre, puis un autre, jusqu’à avoir dévoré ce livre
Et si en effet, Rivalité a une intrigue qui se situe en grosse partie dans les boîtes de nuits californiennes, il ne se réduit pas uniquement à cela. 

     Dans ce roman, nous suivons trois jeunes d’environ 20 ans: Layla, Tommy et Aster. Ils viennent d’horizons totalement différents, mais ils ont chacun une ambition démesurée. Bien décidés à accéder à leur rêve, ils se lancent dans une compétition de clubbing qui leur permettra de leur ouvrir certaines portes. Les voilà chacun à la charge d’un établissement, dans lequel ils doivent faire rentrer un maximum de personnes et bien sur alpaguer quelques célébrités. Parallèlement à cela, nous suivons le quotidien de Madisson, une star que tout le monde adule, mais qui possède un secret bien caché. 

    Comme beaucoup de livres du même genre, Rivalité nous propose une altercation de personnages entre chaques chapitres. L’auteur nous plonge dans les pensées de ses personnages principaux et c’est finalement ce qui rend le roman réellement intéressant. Car même si l’intrigue de base porte sur le clubbing, la force du roman passe par ces personnages et par la connaissance de leur pensée les plus inavouables. Car entre les secrets et la mise en place de la compétion où les coups bas sont permis, le roman met en place une certaine tension qui accompagne son lecteur de bout en bout

    Layla, Tommy, Aster ou encore Maddison ne sont pas des enfants de cœur. Il est même difficile de s’attacher à eux, et pourtant, j’ai quand même eu envie de savoir qui allait gagner ou bien que cachait certains. En sommes, j’ai complètement été happée par cette histoire.

    Ce que j’ai également apprécié, c’est que pour une fois la romance ne prédomine pas. Chose assez rare dans ce genre littéraire. Bien sur, on suit quelques flirts dans ce livre, mais c’est vraiment en arrière plan et j’ai trouvé cela très frais.

    La fin laisse son lecteur complètement scotché.  Malgré les nombreuses révélations, l’auteur nous laisse sur un joli cliffhanger qui m’a donné envie de me jeter sur la suite. (J’avoue avoir eu des envie de meurtre envers l’auteur, mais il va falloir prendre son mal en patience et attendre la suite, que je l’espère ne se fera pas trop tarder). 

    J’ai apprécié la plume d’Alyson Noel.  Elle m’a porté tout le long de ma lecture. Les chapitres sont assez courts  et donnent du dynamisme à l’histoire
J’ai apprécié le petit plus: chaque titre de chapitre correspond à une chanson. Vous pouvez donc vous mettre passer d’une ambiance diamétralement opposé selon les personnages et la chanson vous donne une entrée en matière sur le type de personnage que vous allez suivre durant ce chapitre. 

En Bref, 

Rivalité est un livre rempli de secrets, de faux semblants et de tension, le tout  dans une ambiance des boites de nuits californiennes. Diamétralement à l’opposé de ce que j’aime dans la réalité (les boites de nuits, le mensonge et les coups bas), j’ai trouvé cette lecture fascinante et terriblement addictive. On adore être surpris et finalement c’est ce qui c’est passé avec cette lecture. Je ne peux que vous conseillez, j’ai véritablement apprécié ce premier tome! Vivement la suite.

17/20

Une excellente lecture

Merci à LP conseils et à Camille pour m’avoir donner envie de lire ce livre.

Rivalité

4 commentaires sur “Rivalité

    1. @ Virginie Cayha: Je sais que le contexte de base a l'air pas franchement sympathique mais c'est une super lecture. 🙂

      @ Lélé Books: Si tu aimes la plume de Alyson Noël, tu vas adorer!

      Merci pour vos commentaires Lélé Books et Virginie Cayha. A bientôt sur le blog ou les réseaux sociaux 😀

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :