Angelfall tome 1


Penryn et la fin du monde

de 

Susan EE

  • Informations:

Auteur: Susan EE
Traducteur: Alexandra Maillard (Etat-Unies)
Éditeur: PKJ
Genre: Post-Apocalyptique/ Young-Adult
Format: Poche
Nombre de pages: 364 pages

  • Résumé:

Les anges ne sont pas ce que l’on croit. Ils détruisent le monde, éradiquent l’espèce humaine. 

Dans San Francisco dévasté, Penryn 17 ans doit sauver sa jeune sœur, enlevée par ces monstres. Sa seule solution: forcer l’un d’entre eux à l’aider… 
Raffe, privé de ses ailes, voit dans cette alliance contre-nature un dernier espoir. Une jeune femme et son pire ennemi se trouvent liés malgré eux. 
Une relation dangereuse… Mais jusqu’à quel point. 
Résumé quatrième de couverture éditeur

  • Mon avis:

 Penryn et la fin du monde est le premier tome d’une trilogie post-apocalyptique écrit par Susan Ee et publié chez les éditions Pocket Jeunesse. (PKJ) A noter que le premier tome de cette série peut se trouver au format poche ou en grand format selon vos envies. 

 Angelfall est encore une des nombreuses séries phénomènes dans la littérature jeunesse dont j’arrive après la bataille. Assez réticente face aux nombreux succès médiatiques, je n’avais pas pris le temps de me procurer ce livre, et ceux malgré les nombreux coups de cœurs qui pullulaient partout sur la blogosphère. Offert par Elyza pour mon anniversaire, c’est ensemble que nous avons décidé de découvrir cette lecture au travers d’une lecture commune.

 Une chose est sur, je regrette de ne pas avoir fait le mouton à l’époque de la sortie de ce roman. Ce livre a été une véritable claque, avec lequel j’ai passé un excellent moment de bout en bout. C’est pour ce type de roman que je ne me lasse pas de lire des livres Young-Adult, et ceux malgré les nombreux clichés et redondances que possède ce type de littérature. Pour tout vous dire, j’aurais presque cru que ce sera un coup de cœur, mais il ne l’a pas été sans que je puisse vous l’expliquer vraiment.

 Dans ce roman, on y suit Penryn une adolescente de 17 ans qui doit survivre dans un monde entièrement ravagé par les anges.  Et question survie, Penryn en connait un rayon. Entre une mère complètement schizophrène et une sœur handicapée depuis le plus jeune âge, l’aîné de la famille a du apprendre à s’adapter. Alors quand les anges kidnappent sa petite sœur, elle est bien décidé à faire des pieds et des mains pour la retrouver, même si ça veut dire pactiser avec l’ennemie…

 Quand j’ai commencé cette lecture, tout ce que je savais du sujet est qu’il abordait la thématique des anges. Finalement, je ne savais pas grand chose sur ce livre et c’est ce qui m’a en partie permis de faire une jolie découverte. J’étais très loin de me douter que j’allais plonger dans un univers qui mêlent fantastique et post-apocalyptique. J’ai trouvé cela vraiment original. Avez-vous déjà lu un livre qui traite d’un monde ravagé par les anges? Pour ma part, jamais. On peut dire que Angelfall sort totalement des sentiers battus de la littérature jeunesse et c’est ce que j’ai le plus apprécié dans cette histoire.

« Le jour appartient aux réfugiés et aux gangs, mais ils décampent tous, une fois la nuit venue, abandonnant la ville à l’obscurité. La peur du surnaturel est grande de nos jours. Du coup, prédateurs et proies s’en remettent à leur instinct, restant cachés jusqu’à l’aube. Le plus violent gangs de rue eux-mêmes laissent le noir aux créatures, quelles qu’elle soient, qui arpentent les ténèbres de ce monde nouveau »

Extrait page 8

 Mais ce qui fait la vrai force de ce récit, ce sont ces personnages. Des personnages hors normes, des personnages auquel on ne peux que s’attacher. Penryn est une héroïne « badasse » que je ne pouvais que apprécier . Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, et fait tout pour s’en sortir coûte que coûte, malgré les nombreux obstacles que la vie met sur son chemin. Mais ce qui m’a le plus attendris dans son personnage, c’est sa droiture et la dévotion qu’elle a envers sa famille
Tout bon roman se doit d’avoir son beau mâle énigmatique pour faire fondre la gente féminine. Et avec le personnage de Raffe, Angelfall ne fait pas exception. Raffe est totalement mystérieux et j’ai apprécié en apprendre un peu sur lui au cours de ma lecture, même s’il reste beaucoup d’ombres dans son personnage. On sens que seul une partie de son passé a été dévoilée et j’ai très envie d’en apprendre plus sur lui prochainement. 
Côté personnages secondaires, le lecteur en voit de toutes les couleurs. Entre la mère schizophrène de Penryn, et les résistants « agents secrets », l’auteur a développé une large palette de personnages qui enrichie l’histoire. Il apporte une touche de légèreté à l’histoire.
 Du côté de l’intrigue, on se retrouve sur un schéma de survie assez classique mais qui fonctionne bien. La petite originalité vient bien sur avec la mythologie des anges, mais elle est juste abordée dans ce tome et ici encore il y a matière à faire pour la suite
 Le style de l’auteur est incisif et apporte juste les renseignements qui sont nécessaire au lecteur pour immerger dans son univers. Elle ne se repend pas en longue description mais nous propose plutôt un roman d’actions et de bouleversements, ce qui m’a encore une fois beaucoup plu. 

En Bref, 

Le tome 1 d’Angelfall est un livre que j’ai savouré. Il m’aura mise sous tension, fait sourire, fait rire… Penryn et la fin du monde est une très bonne entrée en matière que ce soit au travers de son univers originale ou de ces personnages attachants. L’auteur pose de bonnes bases et met son lecteur en haleine. Je peux vous dire d’ores et déjà qu’elle soigne ces fins pour nous mettre sous tension, et c’est ma plus grande frustration. Actuellement, je n’ai qu’une seule envie: lire la suite! 
Je recommande vivement cette lecture à tous les fans de romans post-apocalyptique.

18/20
Une excellente lecture
Lu en LC avec:
Angelfall tome 1

8 commentaires sur “Angelfall tome 1

  1. Ah les mystères des ressentis ^^ Un livre peut être génial, le ressentir comme ça, mais ne pas avoir de coup de coeur pour autant :p
    Toutefois, je suis vraiment heureuse que tu aies adoré ! Moi aussi j'avais beaucoup d'aprioris et je me suis lancée un peu après tout le monde. Au final, je suis totalement accroc ♥
    J'espère que tu aimerais tout autant le second tome !

  2. Moi non plus je n'ai jamais lu un livre qui traite d'un monde ravagé par les anges ! C'est vrai que le thème est original, mais je suis toujours un peu méfiante avec les dystopies ^_^
    Du coup, tu me fais sérieusement réfléchir pour me décider à découvrir ce titre malgré mes réticences de départ, merci 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :