Ne t’inquiète pas pour moi


Ne t’inquiète pas pour moi 

de 

Alice Kuipers 

  • Informations: 

Auteur: Alice Kuipers
Traducteur: Valérie Le Plouhinec
Éditeur: Le livre de poche
Titre en VO: Life on the refregerator door 
Nombre de pages: 242 pages

  • Résumé: 

« Bonne chance pour ton contrôle aujourd’hui ma chérie.
 Désolé de ne pas être là pour le petit-déj’. 
 La cage de Jeannot a besoin d’être nettoyée. 
 A ce soir. Bises, Maman. 
 Ps: N’oublie pas ta clé! »
Une correspondance par Post-it interposés sur le frigo entre une mère et sa fille. Lorsque la mère tombe malade, le temps presse mais l’espoir demeure. Un livre comme un trésor qui chuchote à l’oreille l’importance de ceux qu’on aime… Un livre indispensable aux mères comme aux filles. 
Quatrième de couverture éditeur

  • Mon avis: 

Ne t’inquiète pas pour moi est un roman épistolaire écrit par Alice Kuipers. Il a été publié en grand format chez Albin Michel et en poche aux éditions Le livre de poche.

Dans ce livre, on y suit  les échanges de petits mots entre une adolescente de 15 ans, Claire et sa mère. Sous forme épistolaire, nous suivons le quotidien de ces deux personnes.Mais un jour, celui-ci va se retrouver bouleversé par la maladie.

Une chose est sur avec ce livre, toute l’originalité passe par la narration choisi par l’auteur. L’auteur aborde la maladie sous forme épistolaire et plus précisément sous forme de petit mots laissés sur le frigo.

La maladie est un sujet déjà traité un million de fois dans la littérature jeunesse, et pourtant ce livre se démarque car il est à des kilomètres de ce que propose actuellement ce type littérature (Nos étoiles contraires,  Dieu me déteste, ou encore Je veux vivre). Car au travers de ce livre, nous ne suivons pas toute l’histoire dans sa continuité. On est spectateur de moments ponctuels du quotidien de Claire et sa mère, tout en gardant une certaine chronologie temporelle bien évidemment.

Je trouve que toute cette dimension est particulièrement intéressante et rend Ne t’inquiète pas pour moi véritablement intéressant. Car tout en passant sous silence certains aspects de la maladie, l’auteur arrive à transmettre tout l’intensité de sentiments qui se dégage du vécu de Claire et de sa mère.

Ne t’inquiète pas pour toi n’est pas uniquement un roman sur la maladie. Il met également en avant les relations mère-fille, les difficultés de l’adolescence (le lycée, le premier amour…) tout cela à travers ces quelques mots. C’est des sujets déjà traité un nombre de fois incalculable mais encore une fois, c’est fait ici de façon très juste.

Alice Kuipers nous livre un roman court, qui se dévore très rapidement. Certaines pages n’ont d’ailleurs qu’une seule phrase et pourtant l’auteur transmet parfaitement bien le vécu de la maladie, et les sentiments des personnages.

Souvent dans les livres traitant de maladies chroniques, on retrouve des personnages originaux (comme par exemple dans Nos étoiles contraires), qui voyant la mort en face, vont croquer la vie à pleines dents et réaliser leur rêve. Mis dans la réalité, c’est loin d’être toujours le cas: la colère, la dédramatisation, la déprime sont des sentiments qui sont en lien avec la pathologie. Et je trouve cela intéressant que l’auteur nous décrit des personnages simples et côtoyant cet  aspect de la maladie. Cela rend Claire et sa mère d’autant plus réel. Quand on lit ce livre, on se dit que cela pourrait être nous, on s’identifie forcément.

La plume de l’auteur est simple et très synthétique. Elle transmet sur ces messages que l’essentiel. Donc si vous souhaitez un livre avec de longues descriptions, passe votre tour, ce n’est pas ce que vous trouverez dans ce livre.

Le plus: L’adaptation Théatre

Ce roman a également été adapté en pièce de théâtre sous le nom « Je t’ai laissé un mot sur  le frigo » au Théâtre de Paris- Salle Réjane. J’ai eu la chance d’y assisté avec ma copinaute La tête dans les livres. J’avais beaucoup aimé le roman et j’ai été assez déçu par la pièce de théâtre. La mise en scène est élémentaire, voire inexistante. Nous assistons à une simple lecture du livre, et l’ayant lu dans la semaine je l’avais bien en tête. Le jeu d’acteur m’a paru assez fade, particulièrement celui de Michelle Bernier. Charlotte Garcio réussit à transmettre un peu plus d’intonations et d’émotions. C’est donc une adaptation qui reste fidèle au livre mais qui ne m’aura surprise à aucuns moments. Dommage.

En Bref,

Alice Kuipers nous livre un roman très juste sur la maladie et les relations mères-filles. Au travers d’un schéma narratif original, elle retransmet toute l’intensité des sentiments. C’est une lecture que j’ai énormément apprécié et que je recommande pour les jeunes qui veulent comprendre les difficultés liées à la maladie.


 15/20

Une bonne lecture

Retrouvez aussi l’avis de ma copinaute: La tête dans les livres
Ne t’inquiète pas pour moi

12 commentaires sur “Ne t’inquiète pas pour moi

    1. @ Virginie Cayha: Moi j'ai trouvé qu'il l'était mais cela dépend beaucoup du lecteur.

      @ La tête dans les livres: Oui, c'est une belle déception pour la pièce de théatre. On avait déjà discuté de nos avis pour le livre. J'arrive à comprendre ce que tu dis, mais j'ai été touché, et j'ai même failli pleurer à un moment.

      Merci pour vos commentaires Virginie et La tête dans les livres. 🙂

    1. @ Selva Cristy: C'est un roman qui l'est. 🙂

      @ Melliane: J'aime beaucoup voir les adaptations au théâtre. Mais on a des fois des surprises!

      Merci pour vos commentaires Selva Cristy et Melliane. 🙂 A bientôt.

    1. @ Chess: Je ne sais pas si tu aimeras, mais j'ai passé un bon moment.

      @ Elyuna: Avec plaisir. J'espère que tu aimeras si tu le lis. ^^ N'hésite pas à me donner ton retour.

      Merci pour vos commentaires Chess et Elyuna. A bientôt.

  1. Le résumé m'intrigue assez, je suis curieuse de découvrir ce système de narration !
    Dommage pour la pièce de théâtre, par contre. Mais c'est sûr qu'avec un roman "épistolaire", il aurait fallu drastiquement changer des choses pour que la mise en scène soit plus dynamique…

  2. @ Nova Baby: C'est une lecture originale et si tu n'as pas peur des drames, je te le recommande. Je suis d'accord, la mise en scène statique de l'histoire était un mauvais choix scénaristique. D'autant que j'ai vu des pièces qui avait une mise en scène très dynamiques… Dommage.

    @ Les passions d'Edwige: Avec plaisir. Si tu le lis, j'espère que tu apprécieras!

    Merci pour vos commentaires Nova Baby et Les passions d'Edwige. 🙂 A bientôt.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :