L’ombre de Shanghaï tome 3


L’ombre de Shanghaï tome 3:
Une alliée redoutable
 

  • Information:

Éditeur: Edition Fei
Scénariste: Crépin Marty
Dessinateur/ Coloriste: Li Lu
Genre: Bande Dessiné
Série: L’ombre de shanghaï
Tome:3
Nombre de pages: 78 pages

  • Résumé du tome 1:

Shanghaï 1930
Gaspard, l’ami d’enfance de Lila, est de retour à Shanghaï. Mais en dix ans l’absence, l’un comme l’autre, se sont métamorphosés. Les deux adolescents arriveront-ils à renouer le lien si fort qui les unissait autrefois? 
Cette « ombre » mystérieuse qui hante Lila dès l’arrivé de Gaspard leur en laissera-t-elle l’occasion? 
Résumé éditeur

  • Mon avis:

Une alliée redoutable est le troisième tome de la série L’ombre de Shanghaï, une BD franco-chinoise paru aux éditions Feï. Les deux premiers volumes étaient sympathiques et mêlaient parfaitement aventures, légendes chinoises le tout sous un fond d’historique bien documenté.

Ce troisième tome apporte de nombreuses révélations aux questions soulevées dans les tomes précédents. L’intrigue avance rapidement et c’est véritablement plaisant. Tout en gardant le même fil conducteur que les premiers opus (actions, fond historique et légendes chinoises), l’auteur intègre éléments par éléments qui tient son lectorat en haleine.

J’avais évoqué dans mes précédentes chroniques avoir été dérangée par certains personnages et notamment leur caractère. C’est de moins en moins le cas dans ce volume. 

Côté personnages, on sens une réelle évolution et un travail sur les caractères des personnage. Chose qui était déjà notable dans le second volume mais qui se concrétise dans ce troisième opus. Gaspard est beaucoup moins arrogant et beaucoup plus humain. On commence à s’attacher à lui. Le personnage de Lila devient le plus prometteur de la série. La dualité interne qui se met en place rend le personnage très intéressant. 

Côté graphisme, on retrouve le coup de crayon de Lila Lu. Son style est très crayonné et tout en mouvement. C’est un peu éloigné des cadres standards actuels qui prône les graphismes lisses et numériques. La colorisation est dans la même lignée que le graphisme: simple mais efficace qui donne un effet « BD fait main » très loin des grosses parutions que l’on retrouve actuellement dans le milieu de la bande dessiné. Le graphisme est pour moi la marque de fabrique de cette série. 

Ma seule déception est peut-être le découpage de cette BD. Le choix de l’éditeur s’est arrêté sur un format proche du franco-belge. Pas plus de 78 pages, et c’est court. J’ai eu à peine l’impression d’avoir ouvert la BD qu’elle était déjà refermée. Et c’est frustrant. On a envie d’en savoir encore plus mais il va falloir attendre le tome 4.

En bref,

Ce troisième tome est dans l’ensemble plaisant et suis la lignée des deux premiers. L’ombre de Shanghaï est une série qui se bonifie avec le temps et qu’il faut vraiment découvrir dans son ensemble. Entre actions, cadre historique et légendes chinoises, la BD L’ombre de Shanghaï en ravira plus d’un. 

14/20Un bon moment de lecture

Je remercie aux éditions Feï pour cette lecture. 
Mon avis sur les tomes précédents: 

L’ombre de Shanghaï tome 3

3 commentaires sur “L’ombre de Shanghaï tome 3

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :