L’ombre de Shanghaï tome 2


L’ombre de Shanghai
tome 2:

Le fantôme de l’opéra

  • Informations: 

Dessinateur/Colorisation: Li lu
Scénariste:  Williams Crépin/ Patrick Marty
Edition: Les éditions Feï
Genre: Bande dessiné 
Nombre de pages: 83 pages

  • Résumé:

Shanghai 1930,
Tandis que la célèbre cantatrice Bucci chante Turandot sur la scène de l’opéra de Shanghai, un drame se prépare en coulisses.
Gaspard, inconscient du danger qui le menace, pourra-t’il compter sur cette « ombre » mystérieuse qui domine Lila, son amie d’enfance?

Résumé éditeur

  • Mon avis:

Le fantôme de l’opéra est le second tome de la série de bande dessiné « L’ombre de Shanghai ». Cette série compte actuellement 3 tomes et sera composée de 6 tomes. Elle est publié chez Les éditions Feï, maison d’édition indépendante, spécialisée dans la bande-dessiné et le mangas franco-chinois. Le dessin et la colorisation est réalisé par Li Lu. Le scénario est par contre , réalisé par Patrick Marty et Williams Crépin.

Dans ce second tome, nous suivons Lila, et la famille Cartier qui se rend à l’opéra, pour écouter la célèbre cantatrice Bucci. Alors que Gaspard répond au défi de son rival Dino, en pénétrant dans les coulisses pour subtiliser la robe de concert de la cantatrice, il se retrouve nez à nez avec des gansters, n’ayant pas l’intention de jouer.

Le fantôme de l’opéra est le second tome de la série, et il remonte considérablement le niveau du tome précédent, grâce à son travail sur ses personnages principaux. 

Comme dans le premier tome, l’originalité de cette série est l’univers. Il nous plonge dans le Shanghai des années 30 et dépayse totalement le lecteur. C’est bien documenté, et nous apporte un bon nombre d’informations historiques. Un avant-propos, qui sert de prélude, permet de bien situer le contexte historique de la ville. 

Concernant l’intrigue, le problème familiale des Carter est moins évoqué. On voit les personnages renouer des liens; ils sont moins entourés, pour certain de rancœur et de méchanceté. On continue d’observer Lila et Gaspard au lycée français de Shanghai. Mais, c’est à mes yeux,  la seconde partie qui est la plus intéressante car elle nous plonge dans les coulisses d’un opéra au milieu de mafieux, et de gangsters. La seconde partie est plus riche en actions, et s’ajoute à cela de nombreux éléments fantastiques. C’est plaisant et innovent.

Les personnages principaux m’avaient énormément dérangé dans le précédent opus. Gaspard était antipathique au possible, rempli de rancœur et  presque méchant. Lila était très effacée. Seul le mystère qui tournait autour d’elle, lui donnait un peu d’intérêt.  Ce second tome a complètement changé ma vision des personnages. Gaspard interagit un peu plus avec sa famille et son amie d’enfance Lila. Cela le rend plus humain, et on lui pardonne ces défauts du premier tome. Lila est aussi plus entreprenante, et n’hésite pas à s’exprimer et à agir, quand il le faut. L’évolution des personnages est le réel point fort de la BD La fantôme de l’opéra, et c’est plaisant à lire. 

Du côté du graphisme, Li lu nous propose un graphisme crayonné, avec des traits plus soulignés et d’autres dédoublés par endroit. C’est le type de coup de crayon qui ne cherche pas la perfection, très loin du graphisme proche du graphisme d’animation, très répandu dans le milieu de la BD. Pourtant, ce graphisme a réellement son charme. Côté colorisation, je trouve qu’il manque un peu de luminosité et de nuances sur l’ensemble de la BD. Certaines planches sont très sombres, mais retranscrivent très bien Shanghai de nuit. D’autres ont un peu un aspect qui manque de contrastes, malgré un travail à l’aquarelle. Globalement, la colorisation reste, quand même en harmonie avec l’ensemble de la BD.

En Bref, 



Le fantôme de l’opéra est un second tome qui m’a beaucoup plu. Je l’ai trouvé au dessus du premier opus. J’ai hâte de continuer les aventures de Lila et Gaspard. Les éditions Feï nous propose une série originale, dont le contenu sort des sentiers battus. Rien que pour cela, je vous la recommande.

14/20Une bonne lecture

Merci aux éditions Fei pour cette lecture. 
L’ombre de Shanghaï tome 2

5 commentaires sur “L’ombre de Shanghaï tome 2

  1. Rah maiiiis tu me tentes trop avec cette chronique! Déjà que j'ai faillit faire le gros craquage du slip avec le projet ulule, mais là…aaah, c'est vilain! Je vais tenir bon et attendre un peu mais il me tarde de pouvoir mettre le nez dedans! Ca semble vraiment passionnant et les dessins sont vraiment beau!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :