Phobos


Phobos

de 

Victor Dixen 

  • Informations: 

Auteur: Victor Dixen
Éditeur: Robert Laffon 
Genre: Dystopie
Format: Broché
Nombre de pages: 433 pages

  • Résumé: 

Six prétendantes.
Six prétendants. 
Six minutes pour se rencontrer. 
L’éternité pour s’aimer

Ils veulent marquer l’histoire avec un grand H. 

Ils sont six filles et six garçons, 
dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial.
Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, 
sous l’œil des caméras embarquées.

Elle veut trouver l’amour avec un grand A. 

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est une des six élues.
Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour.
Elle a signé pour un aller sans retour…

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter…
Quatrième de couverture éditeur


  • Mon avis: 

Phobos est le premier tome d’une trilogie dystopique, écrit par Victor Dixen et publié aux éditions Robert Laffon, dans la collection R. 
Dans ce livre, on y suit les aventures de Léonor et de cinq autres jeunes filles, ainsi que six jeunes hommes pour vivre un speed-dating dans l’espace et coloniser mars. Deux grandes thématiques sont donc abordées dans ce livre: la conquête de l’espace et la télé-réalité.
Phobos est un univers dystopique, qui nous entraîne dans une société où les Etat-Unies ont fait faillite et ont revendu leur grande structure gouvernemental comme la Nasa a des organismes privées. Ces dernières utilisent les projets (comme la conquête de l’espace) a un but commercial, au travers d’une télé-réalité. Le principe de cette dystopie m’a énormément plu. Je l’ai trouvé originale; elle sort totalement des sentiers battues de ce que j’ai pu lire jusqu’à présent.
Cette dystopie présente également de nombreux éléments de la science-fiction: le voyage dans le temps en 120 jours (sauf erreur de ma part), la télécommunication vaisseau-terre, les drones, l’implantation « d’habitation » sur mars. En tant que lectrice, j’ai cherché tout au long de ma lecture à faire des parallèles avec notre technologie actuelle. Nos connaissances scientifique nous permet de faire le trajet jusqu’à mars (en un laps de temps plus long), et l’utilisation des drones est omniprésente dans notre société. L’avancée technologie ne m’a donc pas paru très développée. 
Mais peut-être ai-je loupé certains éléments que me proposait l’auteur? Ou peut-être que mes connaissances sur l’espace ne sont pas assez grande pour discerner les différences? 
J’aurais aimé avoir un repère temporel pour me placer dans un avenir plus ancré? 
Cependant, j’ai énormément apprécié, en tant que novice de la science-fiction, les dessins et schémas réalisés par l’auteur pour nous permettre de mieux visualiser le vaisseau ou les étapes du voyage. 
La second thématique du livre est la télé-réalité. J’avoue avoir eu quelques réserves sur cette partie-là. Je ne suis pas une adepte de la télé-réalité. J’ai detesté Loft-Story ou Secret Story. Je trouve que les émotions du type Les anges de la télé-réalité est d’une débilité sans nom. Pour ma part et en connaissance de cause, le concept du speed-dating ne permet pas d’établir une réel relation ou d’apprendre à connaitre véritablement une personne. Et pourtant, j’ai trouvé que l’auteur avait une approche originale du speed-dating et de la télé-réalité. Il donne divers points de vues: les participants, les réalisateurs, et les télé-spectateurs et permet au lecteur de se faire son propre avis sur ce type de jeu et les conséquences qu’il peut avoir sur notre société. Sur ce point, je trouve que Victor Dixen a réellement eu un coup de maître. 
Côté personnages, l’auteur crée un panel de personnages attendrissants. La sélection du programme a choisi un type de population, ayant des caractéristiques particulières. Dès lors qu’on apprend à les connaitre, on ne peux que sympathiser à leur égard. 
La relation fille/ garçon qui se met en place m’a un peu plus dérangé. Elle m’a paru surjoué et superficiel. On sent que les participants sont là pour le spectacle, mais je pense que c’est un choix de l’auteur. 
« Cette oeuvre d’art pourrait être à toi, chevalier, puisque le Royal Ballet n’en a pas voulu. Il ne m’ont pas acceptée. Le soir même, j’ai posté m’a candidature pour le programme. J’ai décidé d’être une danseuse étoile envers et contre tous. Et toi, Alexei, tu pourras être mon prince »
Extrait page 162
Les différences de point de vue donne aux lecteurs des informations cruciales dès les premiers chapitres, informations que l’on n’aurait pas eu avec un point de vue interne. Cela rend cette lecture très addictive. 
La fin laisse totalement le lecteur au dépourvu. L’auteur nous sert un joli cliffhanger. 
La plume de l’auteur m’a beaucoup plu. Simple et épuré, elle est très agréable à lire. Cela rend la lecture très fluide. 

En bref, 

Bon avouons-le, Phobos n’a pas été un coup de cœur intergalactique, comme sur les autres blogs littéraires, mais ce fut une très bonne découverte. Malgré le fait que ce ne soit pas mon genre de prédilection, j’ai apprécié la plume de Victor Dixen et j’ai passé une très bonne lecture. Vivement la suite. 
14/20
Une bonne lecture


Je remercie Livraddict et Les éditions Robert Laffon pour m’avoir permis de découvrir ce livre. 
Phobos

19 commentaires sur “Phobos

    1. @ Agathe Lou Kp: Pareil, j'ai hâte de voir ce que l'auteur nous propose ensuite!

      @ Le chat du Cheshire: Je comprends, tu n'es pas la première à me dire que tu avais du mal avec Victor Dixen. Pour ma part, j'ai trouvé cette lecture agréable. 🙂

      Merci pour vos commentaires Agathe Lou Lp et Le chat du cheshire <3 A très bientôt.

  1. Pourquoi pas. J'ai entendu de jolies choses du roman mais comme j'ai un roman de l'auteur que je n'ai pas lu d'une autre série, je commencerai peut etre par là. Au fait j'ai craqué j'ai acheté le tome 2 de la BD!!!

    1. @ Melliane: Victor Dixen on accroche ou on accroche pas. Donc commence plutôt par le livre qui est dans ta PAL. 🙂 Tu as craqué, c'est vrai! J'espère que cela te plait toujours autant. Bisous. ^^

      @ Clara Dream Books: Bon, j'ai vu que tu as craqué avant le papa noël. J'espère que tu vas aimer du coup! Bisous.

      Merci pour vos commentaires Melliane et Clara Dream Books <3 Des tas de bisous. A bientôt sur vos blogs. 🙂

    1. @ La tête dans les livres: Oui, Léa (Le chat du cheshire) a le même ressenti. Moi sans être la lecture de l'année, j'ai passé un très bon moment.

      @ Gwen: Oui, la fin donne vraiment envie de lire le 2. Il est très fort cet auteur. 🙂

      Merci pour vos commentaires La tête dans les livres et Gwen. 🙂 A bientôt sur vos blogs. ^^

    1. @ Pinklychee: Ce n'est pas vraiment une dystopie, c'est plus un roman d'anticipation. Mais il faut aimer les voyages dans l'espace, sinon tu risques de t'ennuyer.

      @ Auchapitre: Contente que tu ais aussi aimé cette lecture. J'ai pu discuter de ces points avec l'auteur et on est assez d'accord. Finalement ce livre n'est pas une dystopie mais un roman d'anticipation.

      Merci pour vos commentaires Pinklychee et Au chapitre! A très bientôt. 🙂

    1. @ Topobibliotheca: Desfois, certaines lectures ne nous tentent pas et c'est très bien. On en découvre d'autres qui sont aussi sympa!

      @ Kincaid: Il est sympa, mais je comprends que l'on ne puisse pas forcément être tenter. Souvent la couverture joue beaucoup. Je suis très déçu pour la couverture du deux par exemple! Trop semblable à la première.

      Merci pour vos commentaires Topobibliotheca et Kincaid. 🙂 A très vite sur vos blogs.

    1. @ Marinette: Si tu l'as lis, n'hésite pas à me dire ce que tu en penses. Pour ma part, c'est une première fois avec Victor Dixen et c'est une bonne découverte!

      @ Lup'Appassionate: Ce n'est pas entièrement de la SF, plus du roman d'anticipation (et encore à peine) mais si tu aimes les voyages dans l'espace, tu peux te régaler avec cette lecture. 🙂

      @ Misspendergat: Moi aussi je ne suis ni trop SF, ni voyage dans l'espace et je me suis régaler!

      Merci pour vos commentaires Marinette, Lup Appassionata et Misspendergast <3 A très bientôt.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :