L’héritière


L’héritière

de 

Kiera Cass

  • Informations: 

Auteur: Kiera Cass
Traducteur: Fabienne Vidallet
Éditeur: Robert Laffont
Collection: Collection R
Genre: Dystopie
Nombre de pages: 410 pages

Résumé:

Vingt ans après La Sélection d’Amérinca Singer, et malgré l’abolition des castres, la famille royale d’Illéa doit de nouveau faire face au mécontentement du peuple: l’heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.

A dix-huit ans, la princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l’est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l’a même jamais éffleurée. Quand on consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversée par l’arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l’accompagne. Mais entre les raisons du cœur et la raison d’Etat, la princesse va devoir faire des choix, et au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l’avenir d’Illéa…
Quatrième de couverture

  • Mon avis: 
Attention cette chronique peut comporter des spoiles si vous n’avez pas lu les trois premiers tomes. 

L’héritière est le quatrième tome de la série La Sélection, écrite par Kiera Cass et publiée par Robert Laffont. Les trois premiers tomes était consacrés à l’histoire entre América, une fille du peuple d’Iléa, et Maxon le prince de ce pays. Ici, on repart maintenant pour une nouvelle trilogie dont le personnage principale sera Eadlyn, la fille d’America et Maxon, dont l’héritière est le premier tome.

J’ai passé un très bon moment avec la première trilogie. J’ai littéralement dévoré l’histoire d’amour, mais j’avais regretté le manque de profondeur de l’univers dystopique et l’auteur ne répondait pas à certaines de mes interrogations.
Alors lorsque j’ai vu que l’auteure faisait un quatrième tome (sans América en personnage principal), je me suis dis qu’elle surfait sur la vague de succès de sa série… J’appréhendais énormément cette lecture: j’avais peur d’être déçue.

Pourtant l’héritière est une agréable surprise. L’histoire a fonctionné et m’a finalement plu. Car, si ce livre n’est qu’une nouvelle sélection avec un angle différent, il nous apporte réellement une sensation de neuf! 

Dans cette histoire, on y suit Eadlyn, qui se prépare jour après jour, pour monter sur le trône. Cependant, suite à de nombreux évènements au sein du pays, le roi Maxon décide d’organiser une nouvelle sélection pour leur fille Eadlyn et pour divertir le peuple.

Comme je vous l’ai dis plus haut, la nouveauté dans ce tome est le changement de point de vue. Fini l’aventure de la petite fille du peuple (qui ne connait rien à la monarchie et l’étiquette), nous suivons le point de vue d’une future monarque: Eadlyn. On l’accompagne pour gérer les différents événements de la Sélection; on voit comment elle doit se débrouiller avec les journalistes (l’absence de vie privée); continuer à se préparer à monter sur le trône et gérer les affaires d’Iléa; ne pas subir les éliminations mais devoir les faire.
C’est un des aspect du livre que j’ai énormément apprécié. Chacun des gestes d’Eadlyn est montré du doigts. Chacune de ces décisions a des retombés, est critiqué, voire retournée contre elle. C’est un des points essentiels qui fait que L’héritière ne ressemblera jamais à la Sélection (tome 1).

Mais la vrai différence entre la première trilogie et l’Héritière est le personnage principal. Oui, car soyons honnête, Eadlyn est loin d’être América. Elle a été élevée en princesse. Elle a l’habitude de donner des ordres, et qu’on l’écoute. Alors cela donne beaucoup de remue-ménage quand on lui impose la sélection. 


Au premier abord, j’ai détesté Eadlyn. J’ai eu plus d’une fois envie de lui coller des baffes. C’est un personnage arrogant, et égoïste.  Je me suis demandé comment America et Maxon s’était débrouillés pour faire un enfant aussi détestable. J’ai d’ailleurs arrêté de compter le  nombre de fois où j’ai lu « Je suis une femme forte, je suis la future reine d’Iléa » au bout de 20 fois. Mais finalement, on s’attache à ce personnage. On gratte sous la surface, l’image pré-fabriqué. On comprends qu’on a affaire à une carapace crée pour se protéger des difficultés, de ne pas craquer sous la pression que repose sur ces épaules. 

Au niveau des sélectionnés, on en a aussi pour tous les goûts. L’auteur crée un nombre de personnalité totalement différente: du gentil bougre, au gars violent, jusqu’au lover. Mesdemoiselles vous êtes servis. On s’attache très vite à eux (selon nos goûts personnels). J’ai cherché plus d’une fois à savoir qui arrivera à toucher le cœur d’Eadlyn et je dois vous dire que même si j’ai mes chouchous, je ne projette absolument pas l’évolution de l’histoire d’Eadlyn.

On entrevoit par intermittence América et Maxon à travers les yeux de leur fille. On a un aperçu de leur famille, ce qu’ils sont devenus. Et c’est un point que j’ai beaucoup apprécié.


Du côté de la dystopie, nous retrouvons le pays d’Illéa. J’espérais que l’auteur réponde au nombreuse questions qui ont été laissée en suspens à la fin du tome 3. Cher lecteur, si vous lisez L’héritière dans cet objectif, passer votre chemin. Aucunes réponses ne sont données.
L’auteur apporte de tous nouveaux événements à ce monde, plus lié à la monarchie: un peuple mécontent, une révolte qui gronde …(l’ombre des guillotines: « Qu’on leur coupe la tête »,  je m’emballe un peu, on est dans la Sélection/ ce n’est pas tout à fait cela mais pas loin).
Je suis assez friande des histoires de révolutions et de monarchies. Donc j’ai bien apprécié. Ma petite déception reste que je ne sais toujours pas la motivation des rebelles (de la première trilogie). 

La plume de l’auteur est comme à son habitude: addictive. Une style simple et efficace qui permet à cette lecture d’être rapide. J’ai lu ce livre en une journée, un véritable turner-pager 🙂 

En Bref, 

L’héritière marque un tournant dans la saga de la sélection. Mais il ne vous apportera pas les questions soulevés par les tomes précédents.  Il apporte cependant un peu de nouveauté à ce monde dystopique et nous pose les bases d’une histoire que j’ai su appréciée. 🙂 C’est une lecture agréable. 

13/20
L’héritière

19 commentaires sur “L’héritière

  1. Rhoooo un petit 13 rhooooo. Ceci dit je suis d'accord avec pas mal de choses que tu écris dans ta chronique. Bon pour Eadlyn je n'ai pas forcément eu ce souci. Par contre il manque clairement des trucs importants, sur les rebelles notamment. J'espère que l'auteure en donnera plus par la suite parce que ce n'est pas anodin quand même.

    1. @ Galleane: Oui, un petit 13. J'ai longuement hésité à mettre cette note. J'ai aimé la sélection. Mais pourtant, je n'ai pas eu les réponses que j'attendais et c'est dommage! De plus, Eadlyn et moi, on n'a longtemps pas été copine. J'ai bien mis 200 pages à adhérer à son personnage. Pareil, j'espère que l'auteur nous donnera un second tome encore meilleure. Mais au vue des évènements de la fin, je n'en doute pas. 🙂 A bientôt Galleane. ^^

      @ Le Chat du Cheshire: Je peux te le prêter car je ne sais pas si c'est une lecture qui ton plairais (Je crois que mon premier tome est à Paris). Disons que si on est fan des princesses, la première trilogie nous donne des pépites dans les yeux! Bisous. <3

      Merci pour vos commentaires Galleane et Le Chat du Cheshire. 🙂

  2. Moi aussi j'appréhendais, je me disais que c'était du recyclé mais finalement comme toi, ça m'a pas mal plu. Assez plu en tout cas pour me donner l'envie de lire le tome suivant ! 🙂

    1. @ Buckette: J'ai été surprise mais pas totalement conquise à 100%. Mais l'auteur m'a donné envie de lire le livre suivant. Bien joué! Merci pour ton commentaire Buckette.

  3. Je sais pas si ce tome me tente mais je te l emprunterai bien quand même. Mais c est dommage si l auteure ne répond pas a la question sur la révolte des rebelles.
    Lucie

  4. Le premier tome ne m'avait pas convaincu du tout et je m'étais bien ennuyée … je ne poursuis donc pas cette saga. C'est dommage car les couvertures sont vraiment belles. 🙂

  5. J'ai un peu peur de ce roman pour ma part ! J'avoue ne pas trop comprendre le fait de refaire une Sélection :/ Puis le personnage d'Eadlyn me fait peur, je ne vois personne qui l'ait réellement aimé, haha.

  6. Amen !
    J'ai vécu ma lecture comme toi, j'avais adoré la série de trois tomes précédents, du coup, j'avais peur de lire l'héritière.. la curiosité étant ce qu'elle es, j'ai finalement craqué.
    J'ai adoré le nouvel angle choisi par l'auteur, j'ai trouvé ça intéressant et originale. Mais Eadlyn.. j'avais envie de la secouer, ou comme toi de lui mettre des baffes ! Beaucoup de jérémiades pour rien.
    J'ai mis un temps fou à gratter sa carapace….!

    " J'ai cherché plus d'une fois à savoir qui arrivera à toucher le cœur d'Eadlyn et je dois vous dire que même si j'ai mes chouchous, je ne projette absolument pas l'évolution de l'histoire d'Eadlyn." Tout pareil !

    J'ai hâte de lire la suite, pour en savoir plus sur elle, sur les sélectionnés et sur cette révolte qui gronde 🙂

  7. je viens de le lire – j'ai mis 14. J'ai bien aimé, mais effectivement, niveau univers dystopique, ça manque d'approfondissement, et Eadlyn n'est pas très attachante :/ quant aux prétendants, je n'ai pratiquement pas retenu leurs noms..

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :