Vers l’ouest


Vers l’ouest

de 

Xavier Jaillard

  • Informations:

Auteur: Xavier Jaillard
Éditeur: Scrinéo
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 249 pages

  • Résumé: 

De nos jours, Xavier Berg, comédien parisien, hérite de son vieil oncle Djydek une maison dans les orcades, au nord de l’Ecosse. Fraîchement, débarqué sur l’île, il tombe amoureux du lieu, entre autres… Mais l’insolite comportement des autochrones cache un mystère …Pourquoi David Djydek a-t-il quitté son Brésil pour venir mourir ici?

Quelques part au milieu des brumes de Scapa Flow, cette histoire renvoie a une autre histoire, enfouie, oubliée qui a commencé à Varsovie.

  • Mon avis: 

Vers l’Ouest est le premier roman de Xavier Jaillard, comédien français publié aux éditions Scrinéo.

Avant de vous parler du roman en tant que tel, je vais vous parler de l’objet livre. La couverture choisie est sublime, et m’a donné envie d’ouvrir ce livre. C’est le type de paysage que j’aimerais voir lors de mes voyages. J’ai apprécié aussi le format du livre: 13*21.5cm. Il permet d’avoir l’avantage du grand format, tout en se glissant facilement dans le sac à main. 🙂

Ce roman nous raconte deux histoires, diamétralement opposées l’un de l’autre. Deux histoires de vies poignantes, qui s’alternent chapitre après chapitre. Deux histoires qu’on suit avec avidité. 

La première nous présente David Berg, qui a hérité d’un petit cottage au nord de l’Ecosse, dans les Orcandes, très vite il tombe amoureux du lieu, et se lit à certains habitants de la région. Cette histoire nous fait voyager, nous transporte en Ecosse, et je me suis nourrie, avec ferveur, des descriptions. Elles nous transportent dans les landes, au bord des berges Scapa Flow. J’ai toujours adoré lire sur l’Ecosse, et ce livre en est la preuve. J’ai découvert une partie de ce pays, qui m’était inconnu. Et cela m’a beaucoup plu. Mais ce tome nous raconte aussi la quête d’un homme, ancien comédien,  essayant de comprendre les recherches de son oncle, qu’il a très mal connu. Une quête qui aurait pu être la mienne. David Berg fait énormément de choix que je peux comprendre et j’apprécie sa façon de voir la vie.

Cette sensation de solitude, ce vague à l’âme me surprit. Était-ce la pluie, la musique des essuies-glaces, la tristesse endémique des îles d’Ecosse? Était-ce l’étrange avatar de ma vie depuis quelques semaines, l’interruption posthume d’un oncle inconnu?

Extrait page 110

La seconde histoire met en scène Jaroslow, jeune homme juif, déporté en camp de concentration lors de la seconde guerre mondiale. C’est une histoire plus dure, vu le contexte abordé. Initialement, je ne suis pas vraiment une fervente lectrice de la littérature de la seconde guerre mondiale; j’ai plutôt tendance à la fuir. Et pourtant, j’ai été happée par l’histoire de ce jeune adolescent ayant vécu trop d’horreur, trop tôt dans sa vie. Son histoire présente des moments qui m’ont beaucoup marqué, car il décrit l’horreur de l’époque, sans nous donner envie de refermer le livre.

La mort piment de la vie. fascination, drogue…La mort, c’est la vie « Ne regarde pas, ce n’est pas un spectacle », mais on y retourne voir, encore et encore.
Extrait page 35

Et puis, progressivement, on avance dans notre lecture, toujours au travers de ces deux histoires alternées. On se dit qu’un lien est présent, qu’un élément va recouper les deux histoires, nous donner la vérité. Le lecteur s’interroge beaucoup et puis finalement le verdict tombe. Tout s’éclaire. 

J’ai beaucoup aimé cette fin, car malgré mes nombreuses réflexions sur la fin, l’auteur a su me surprendre.

Le style d’écriture de Xavier Jaillard est plaisant. 🙂 Il est franc, direct. J’ai trouvé qu’il ne s’enquiquinais pas des descriptions superflues. Il va à l’essentiel pour nous faire ressentir l’émotion, qu’il veut faire passer. 

En Bref, 

Vers l’Ouest est une lecture, qui sort de mes lectures habituelles, mais qui m’a beaucoup plu. J’ai passé un très bon moment avec l’histoire de David Berg et Jaroslow. Pari réussit!

15/20
Une très jolie histoire



Je remercie chaudement Livraddict et les éditions Scrinéo pour cette lecture.
Vers l’ouest

3 commentaires sur “Vers l’ouest

  1. Ce n'est pas du tout ce que j'ai l'habitude de lire mais je trouve que tu en parles vraiment bien ça a l'air en tout cas de t'avoir favorablement marqué du coup ta chronique était plaisante à lire :))

    1. @ Elyza: A merci, j'ai vraiment essayé de faire ressortir ce que j'ai ressentie. :Et c'est très dur. 🙂 J'espère donner envie de lire ce livre à quelques personnes. 🙂

      @ Melliane: Si tu aimes lire du contemporain de temps en temps, cela peut te plaire. 🙂

      Elyza et Melliane, merci pour vos gentils commentaires et votre passage sur mon blog <3

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :