Le mystère de Callander Square


Le mystère de Callander Square

Série Charlotte et Thomas Pitt

de Anne Perry

  • Informations:

Auteur: Anne Perry
Éditeur: Edition 10/18 
Collection: Grands Détectives
Série: Charlotte et Thomas Pitt
Titre en VO: Callander Square
Nombre de pages: 383 pages

  • Résumé:

Cette enquête semblait élémentaire: quelle femme de chambre indélicate du très chic Callander Square a enterré ses nourrissons adultérins dans le parc? Mais la vérité est loin d’être aussi simple, et l’ inspecteur Thomas Pitt n’est pas au bout de ses surprises, dans cette haute société victorienne où les faux-semblants sont rois. 

  • Mon avis:

Alors, commençons par le commencement, il faut savoir que je ne suis pas une grande fervente de romans policiers, et jusqu’à l’année dernière je n’en avais lu que quelques uns, imposés comme lectures obligatoires au collège. Cependant, je pense que mon amour pour la période victorienne n’est plus à vous cachez et j’ai donc mis mon appréhension de côté et commencer L’étrangleur de Cater Street de Anne Perry. Après quelques renseignements, on découvre vite qu’en matière de policier historique Anne Perry est une des  meilleures, à noter que sa série Charlotte et Thomas Pitt comprend 29 tomes (oui, rien que ça). L’étrangleur de Cater Street a l’année dernière été un coup de cœur, dans lequel se mêle de très bons éléments. Je continue donc mon expédition de cette série avec le second tome: Le mystère de Callander Street.

Dans ce tome de la série Charlotte & Thomas Pitt, on retrouve nos personnages principaux embarquer dans une intrigue qui semble de premier abord facile. Des jardiniers déterrent deux cadavres bébés dans un square de la haute société, où résident aristocrates anglais et personnes mondaines.

Dans le premier tome de la série, l’intrigue touchait directement la sécurité de l’héroïne Charlotte et de ses sœurs.  Ici, Charlotte & Thomas Pitt ont un regard extérieur car ils mènent l’enquête d’une façon peu conventionnel, avec l’aide de Lady Emily Ashworth, la jeune sœur de Charlotte. Chacun à leur niveau, ils vont glaner des informations pour élucider un nouveau mystère. Thomas Pitt est la façade conventionnel de cette mission, grâce à son statut de policier. Mais ils faut bien avouer que les premiers interrogatoires sert surtout aux lecteurs à découvrir les habitants du square, plutôt qu’à faire avancer l’enquête. De plus, le statut de Thomas s’oppose a de nombreuses réticences, vis à vis de l’aristocratie. C’est avec l’intervention de la soeur de Charlotte, qui apportera une vision interne, que les premières informations deviendront croustillantes. Charlotte interviendra un peu plus tard au sein de l’enquête, grâce à un coup de pouce d’Emily.

Vous l’aurez compris cette enquête nous projette donc directement au milieu des secrets sordides et bien cachés de quatre grandes familles: la famille du général Balantyne (ayant une femme, une fille en âge de se marier et un fils, en étude), la famille du médecin Frédérick Bolsover et sa femme, la famille Shoultheron et la famille de Carlton. 

Entre relation inapproprié, chantage, adultère et secret du passé, le lecteur a largement de quoi se mettre sous la dent, voire de satisfaire son côté voyeurisme et ses hypothèses.  On suit les scandales internes de ces familles avec un plaisir malsain, qui finalement nous détourne parfois de l’enquête (qui en devient secondaire)

Encore une fois, l’auteur aborde le côté historique de son roman avec une grande finesse, mettant en avant les défauts du système, la position de la femme, les comportements que la société demande. C’est écrit avec justesse. Anne Perry met en avant ces nombreuses recherches et nous projette directement dans l’époque. Chapeau Madame!

Dans ce tome, nous suivons l’évolution de la relation Charlotte & Thomas. Nous les retrouvons le soir au sein de leur ménage, leur petit éclat de bonheur. J’ai trouvé cela sympathique même si c’est peu présent. On entrevois aussi un bout de quotidien d’Emily au sein de son mariage. J’aime le fait que l’auteur nous permet de garder un œil sur les personnages qui ont eu le rôle central du premier tome. 
Concernant les personnages, j’ai été un peu déboussolé par le caractère de Charlotte très en retrait et très calme dans la première moitié du livre. Elle, qui était un personnage si peu conventionnel et à la langue acerbe, est plus que transparente au début du livre. Son côté suffragette et a l’encontre des injustices ne reviennent que dans la seconde partie du roman ce que je trouve dommage. Heureusement, cette absence de caractère est rattraper par celui de sa sœur, plein d’entrait et pétillant. Thomas Pitt reste a l’image que j’avais de lui dans le premier tome, droit et sérieux dans son travail, mais qui ne se laisse pas marcher sur les pieds pour découvrir la vérité. 

La chute de l’histoire est incroyable. On ne la vois pas venir, on se demande même si elle n’est pas un peu tiré par les cheveux. L’auteur m’a totalement surprise. Un bon point pour cette lecture. ^^

Le style d’écriture de l’auteur est fidèle a l’époque. Je lis cette auteur avec beaucoup de plaisir, autant pour les tournures de phrase que pour la dynamique de ces livres.

En bref,

Le mystère de Callander est un second tome différent du premier, mais qui est aussi bon. L’enquête policière est bien mené, le côté historique bien renseigné et les personnages sont bien travaillé, et qui possède une chute qui en surprendra plus d’un. N’hésitez pas, foncez ouvrir un livre de Madame Perry. 🙂

16/20 
Le mystère de Callander Square

One thought on “Le mystère de Callander Square

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :