Dark Elite: Tome 1


Dark Elite Tome 1


de Chloé Neil.

  • Infos:

Auteur:  Chloé Neill
Editeur: Castelmore
Traducteur: Tristan Lathière
Genre: Young lecture/ Fantastique
Nombre de pages: 319 pages
  • Résumé:

Lily Parker est la petite nouvelle au lycée privé Sainte-Sophia. Ses
parents sont partis pour un an à l’autre bout du monde en la laissant
dans ce pensionnat d’adolescentes riches et snobs. Heureusement, la
compagne de chambrée de Lily détonne dans le paysage : Scout est
excentrique et connaît les lieux comme sa poche. Mais elle lui dissimule
des choses Ses mystérieuses activités nocturnes intriguent Lily, qui va
tout faire pour découvrir ce qui se trame dans les sous-sols de
Sainte-Sophia.
  • Mon avis:

C’est avec un très grand plaisir que je tente une autre série de Chloé Neill, auteure très connue dans le domaine de la bit lit avec sa saga Les vampires de Chicago (le tome 1: Certains y mettent les dents et le tome 2: Petits morsures entre amis font l’objet de chroniques sur mon blog). 
Je commence par dire que ce tome est totalement différente de sa première série qui fait fureur. Elle s’adresse vraiment à une catégorie de lectures plus jeune avec des sujets typiques d’une autre lecture. 
Pour ma part, j’ai aimé cette lecture. Il y a eu un petit quelque chose qui m’a fait tournée les pages rapidement et envie de connaitre la suite. Cette lecture est peut être tombé au bon moment. 
L’histoire commence avec Lily envoyé dans un internat pour fille à Chicago. (J’ai fait de nombreux parallèle avec Les vampires de Chicago dont je vous parlerais tout au long de ma chronique) Elle y rencontre ses colocataires de chambres et se lie d’amitié avec Scout, la petite excentrique. De part ce début, on se situe directement dans l’univers d’une Young lecture avec l’intégration, le fait de se trouver des amis, l’adolescente qui ne souhaite pas cette situation.
Mais en plus, du côté Young lecture, l’auteur nous fait entrer dans un univers fantastique avec une organisation sur des jeunes adolescents aux pouvoirs magiques qui doivent sauver des habitants de la ville qui se font pomper leur énergie vitale par de méchants magiciens. Donc nous nous retrouvons dans une guerre magique des clans totalement secrète. Elle a vraiment structuré cette organisation secrète qui est portant très différente de celle des Vampires de Chicago parce que elle a lieu entièrement dans l’ombre. C’est un bon point. 
Donc même, même si le cadre géographique est le même Chicago: je n’ai pas vraiment trouvé de grands liens avec la série Les vampires de Chicago. On ne fait quasi aucun parallèle. De plus, l’héroïne, étant à la base New New-yorkaise, elle nous fait découvrir la ville des vents au travers de ces yeux. J’ai beaucoup apprécié. 

Lily, le personnage principale est sympathique: gentille, un peu trop curieuse, très adolescente (se fourre dans les problèmes puis essaient de les éviter). Elle est entouré de Scout, sa colocataire qui devient très vite sa nouvelle meilleure amie (un peu trop vite même). Ce personnage est très social, pleins d’originalité et au début très très secrète. Ah et loufoque est un qualificatif qu’elle porte à merveille.
Bien sur avec les amies viennent les ennemies du lycée. C’est une bande de trois filles MK, Amie et Veronica, qui sont le stéréotype même des pimbêches du lycée privée. De nombreux fois, l’héroïne est comfrontée à elle et ne se laisse pas marcher sur les pieds c’est un pur régal. 
J’ai aussi beaucoup aimé les références du au série, magazines que l’auteur fait. Ainsi sont cité Gossip Girl, Teen Wolf mais encore Cosmo, et bien d’autres. Cela touche énormément le lecteur car ce sont des références qu’il connait. J’ai aussi beaucoup aimé.
Un des seuls points négatifs est les liens d’amitié des personnages qui se lient en deux jours à peine. On ne gagne pas une meilleure amie en deux jours c’est peu crédible. La chronologie de l’histoire est rapide voir un peu trop de temps en temps. 

L’action est present à la fin du tome et nous promet un prochain tome sympathique. On retrouve le style de Chloé Neill: fluide, bien structurée. Je dois dire que j’aime beaucoup cette auteure. 

En bref, 

Ce livre est sympathique mais vraiment axés pour un plus jeune public. J’ai aimé le nouveau monde construit pour l’auteur et j’ai aussi aimé retrouver son style fluide qui m’embarque à chaque fois. Cependant, j’ai lu de meilleurs livres fantastiques même pour de la Young lecture. 

7/10
Lu dans le cadre d’une LC livraddict. 
Voici les avis (à venir)
Dark Elite: Tome 1

2 commentaires sur “Dark Elite: Tome 1

  1. Comme quoi les ressentis sont très différents d'un lecteur à l'autre. Je n ai pas trouvé les personnages originaux, ni l organisation des magiciens structurée. Les références étaient trop grossières à mon goût et je n ai pas du tout accroché. Mais tant mieux si ça t a plu

  2. J'ai beaucoup aimé les références aussi, mais je l'ai trouvé trop jeunesse pour moi, et finalement j'en était ressortie assez mitigée voire déçue. À choisir, je préfère largement les vampires de Chicago :p

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :