Les coeurs fêlés


Les cœurs fêlés

de Gayle Forman

  • Infos:

Auteur: Gayle Forman
Éditeur: Les coeurs fêlés
Traducteur: Marie France Girod
Titre en VO: Sister in sanity
Genre: Drame
Nombre de pages: 220 pages

  • Résumé:

N’avez-vous jamais fait ce rêve étrange et glaçant : celui où vous savez
pertinemment que vous n’êtes pas folle mais où personne autour de vous
ne semble du même avis ?

Pour Brit, du haut de ses seize ans, ce cauchemar devient réel quand son
père la conduit de force à Red Rock, un centre de redressement qui
prétend mater les enfants rebelles. Brit doit y suivre une thérapie pour
guérir des maux qui n’existent que dans la tête de son père.
Dans cet enfer d¹humiliations et de brimades, Brit se raccroche à des
amies qui vont l’empêcher de sombrer dans la folie. Des amies qui vont
l’aider à survivre. Ensemble elles vont se redresser. Ensemble elles
vont résister.
Les Coeurs fêlés est un formidable roman d¹amitié, cette amitié qui
seule permet de tout supporter, de tout affronter et surtout de tenter
l’impossible : devenir soi-même.

  • Mon avis:

J’avais déjà lu Si je reste de Gayle Forman et je dois dire que par rapport à certains blogueuses j’avais aimé mais je n’étais pas non plus très emballé. Ce livre est passé après une de mes lectures dramatiques Coup de cœur: Des bleus aux cœurs qui avait été une super lecture très intense et du coup j’avais trouvé Si je reste moins prenant.  
J’ai donc été contente de pouvoir lire un autre de ces livres et Les cœurs fêlés faisait partie du Baby Challenge contemporain (que je n’ai presque pas touchée d’ailleurs. Quoi il se termine dans quelques mois, no problem?!!). Ce fut donc un moyen de se convaincre avec ma copinaute ASK! de faire une petite lecture commune. 
J’avoue que ce livre n’était pas un livre que sur lequel je voulais me jeter car le sujet principal: Les centres de redressement. J’avais eu un bref aperçu d’un centre de redressement dans Damnés de Kate Lauren et je dois dire que je n’avais pas du tout aimé l’atmosphère. Je dois vous dire que si vous avez lu ce dernier livre, Sword & Cross (de Damnés) est une ballade champêtre mignonnette par rapport au quotidien de Red Rock. Et pourant, j’ai beaucoup aimé. On nous peints un suivi « thérapeutique » à visé éducative par niveau. Le niveau un correspond à un enfermement dans ta chambre jusqu’à que l’élève admette qu’il a besoin d’aide et doivent écouter. Ce n’est qu’au niveau trois que tu peux manger au réfectoire et dormir avec d’autres résidentes. De plus, le badge  de déranger psychique que l’on pose à la plupart des élèves « Trouble oppositionnel avec provocation » est injuste et peut s’appliquer à tout le monde. On observe les élèves en thérapie de groupe qui est juste une façon pour pouvoir humilier les autres. Le courrier est surveiller. Vous l’aurez compris Gayle Forman nous peint  un milieu austère, lieu où des jeunes auraient besoin qu’on leur tende la main. J’ai vraiment adhéré.
Les personnages, qu’elle nous propose, sont  imparfait mais on s’attache à eux: ils sont humains. Brit est le personnage que l’on considère comme rebelle. Joueuse dans un groupe de punk, tatouée, elle vit dans la crainte profonde de devenir un jour schizophrène comme sa mère. J’ai vraiment aimé Brit, suivre son parcours, suivre sa romance simple et réaliste. Puis il y a les autres cœurs fêlés, ces jeunes filles qui vont finir par s’entraider pour sortir de cet endroit. Vit est la meneuse, celle qui s’est contourné les règles. Elle est aussi la plus secrète. Martha a été placer ici pour pouvoir perdre du poids. Babe est la fille un peu facile qui a été placer ici car elle a couché avec quelques garçons et Cassie car elle a embrassé une fille. Toutes ses jeunes filles ne sont pas des délinquantes mais juste des marginales et c’est pour cela qu’on s’attachent à elles. Un autre point,  les personnages ne sont pas les caricatures de « Nous contre le monde extérieur » non cela reste des filles; elles se disent ce qu’elle pensent, s’engueulent, se boudent. Et cela aussi j’ai beaucoup aimé. C’est réaliste.
Outre la dénonciation  de certaines méthodes des camps de redressements (comme être emmener en pleine nuit…), Gayle forman nous donne une panel de sentiments donc le prédominant est l’amitié, la confiance en soi. Mais aussi, la peur, l’inquiétude, ce livre n’est pas joyeux. Mais je l’ai trouvé vraiment enrichissant. C’est un apprentissage sur les personnages constants. On voit leur évolution. 
De plus, comme dans Si je reste, Gayle Forman nous donne une vision de l’univers de la musique à travers le groupe de Brit. Ce groupe de rock est un peu une touche heureuse du livre et j’ai aimé cet aspect là. 

En Bref,

J’ai bien apprécié cette lecture qui m’a beaucoup plus touché que la lecture de Si je reste. J’ai trouvé l’histoire plus original, plus profonde avec un fond vraiment travaillé. 
9/10
Je vous laisse retrouver l’avis de ma partenaire lecture A S K!

Les coeurs fêlés

8 commentaires sur “Les coeurs fêlés

  1. Je suis contente que tu aies apprécié, je ne sais pas si tu as lu mon billet mais j'avais été surprise d'accrocher comme ça car je me sentais très loin des héroïnes et pourtant j'ai été embringués dans leur univers et leurs galères… très sympa, suis d'accord!!

    1. Je n'ai pas lu ton avis Piplo mais j'irais le lire avec grand plaisir ce WE. Sinon j'ai été très surprise de cette lecture. Merci pour le commentaire. A bientôt Piplo. =)

  2. Tout d'abord, ravie d'avoir fait cette LC avec toi ! En plus, publication d'avis à peu près en même temps, si c'est pas la classe ça !
    Globalement nos avis sont similaires, sauf que tu as peut-être encore plus aimé que moi ^^ Mais je te rejoins, c'est un livre aux messages intenses et importants. Mais il est surtout mieux que Si je reste, je crois que nous sommes d'accord ^^

  3. Je ne pensais pas du tout me tourner vers ce livre, mais ton avis me fait me poser pas mal de questions. J'aimerai découvrir ce fameux camp de redressement, et le message que l'auteur fait passer. Merci pour cet avis =)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :